Ecoutez Radio Sputnik
    Montréal

    Des dirigeants algériens préparent leur exil au Canada? Un député canadien sonnerait l’alarme

    CC BY 2.0 / abdallahh / Montréal
    Canada
    URL courte
    Campagne de lutte anti-corruption en Algérie (2019) (31)
    5722
    S'abonner

    Des sommes d’argent importantes seraient envoyées au Canada d’Algérie ce qui pourrait indiquer que des dirigeants corrompus s’apprêtent à quitter Alger, d’après une lettre adressée par le député québécois Pierre-Luc Dusseault au ministre canadien des Finances, selon des médias algériens.

    Le député québécois à la Chambre des communes du Canada, Pierre-Luc Dusseault, a envoyé une lettre au ministre canadien des Finances, Bill Morneau, portant sur l’arrivée au Canada «d’importantes sommes d’argent» provenant de la «classe politique et dirigeante algérienne» qui se préparerait à quitter l’Algérie, annoncent les médias algériens.

    «Depuis que des grands changements politiques, sociétaux et institutionnels sont réclamés par les soulèvements populaires du peuple algérien au cours des derniers mois, il y aurait d’importantes sommes d’argent qui seraient envoyées au Canada, particulièrement au Québec. Ces mouvements financiers sont majoritairement faits par la classe politique et dirigeante algérienne actuelle, qui se prépare à un exil imminent», aurait indiqué le parlementaire cité par Tout sur l'Algérie (TSA) et Algérie Eco.

    Dans ce contexte, M.Dusseault a appelé les autorités de son pays à lutter contre le blanchiment d’argent, invitant le ministre à «porter une attention particulière aux transferts internationaux vers le Canada de sommes importantes en provenance d’Algérie ou de ressortissants algériens», selon TSA.

    «Le peuple algérien est inquiet que le départ du gouvernement et de ses dirigeants se fasse en amenant avec eux en exil des fonds publics dilapidés. Ces sommes doivent être interceptées et retournées au peuple algérien. Ces dirigeants corrompus ne devraient pas pouvoir trouver un refuge au Canada pour ces fonds illégitimes», est-il souligné dans la lettre.

    Le bureau du député a confirmé l’authenticité du document à TSA, indiquant en outre que M.Dusseault n’avait «pas d’information supplémentaire à partager quant à ce dossier».

    Depuis qu'Abdelaziz Bouteflika a démissionné le 2 avril, après 20 ans de pouvoir, sous la pression conjuguée de la rue et de l'armée, la justice a lancé une série d'enquêtes sur des faits de corruption, visant de hauts responsables et des hommes d'affaires réputés proches de l'ancien Président.

    Dossier:
    Campagne de lutte anti-corruption en Algérie (2019) (31)
    Tags:
    corruption, blanchiment d'argent, Pierre-Luc Dusseault, Québec, Canada, Algérie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik