Canada
URL courte
164
S'abonner

Un policier québécois est passé devant le juge lundi 10 février pour un vol de sac à main commis un an auparavant. L’objet avait été oublié par une dame dans un cinéma, mais l’agent s’en est emparé plutôt que de le lui rendre. Il risque jusqu’à un an de prison.

Tuan Khanh Huynh, membre des forces de l’ordre de la ville de Longueuil, au Québec, est passé devant un juge lundi 10 février pour avoir volé un sac à main en décembre 2018, a rapporté TVA Nouvelles. Le policier de 40 ans avait été appelé pour un sac oublié dans un cinéma, celui-ci contenant entre 8.000 et 9.000 dollars canadiens, soit environ 6.000 euros. Il s’est emparé de l’argent et a jeté le reste.

La propriétaire du sac tenait un petit restaurant et a affirmé que la somme qu’elle transportait correspondait aux recettes du mois de décembre qu’elle comptait aller déposer à la banque. Le sac contenait également d’autres affaires, dont ses cartes, ainsi qu’une montre Dior estimée à 700 euros.

Lorsque l’agent Huynh s’est rendu compte de la valeur du contenu, il s’en est emparé et s’est rendu au commissariat où il a produit un faux rapport de «contrôle des pièces à conviction». Il a déposé le sac dans son véhicule personnel après son service. Selon son avocat, il se trouvait dans une grande détresse psychologique au moment des faits, faisant face à des problèmes familiaux et à des horaires difficiles.

Il a été repéré grâce à une caméra

La propriétaire est retournée au cinéma dès qu’elle s’est aperçue de son oubli, mais il était déjà trop tard. Elle a cependant pu observer les caméras de surveillance avec deux autres agents, qui ont reconnu leur collègue sortant du complexe en possession du sac.

Dès le lendemain, elle a confronté l’accusé, qui a malgré tout continué à nier son implication. Il a affirmé avoir rendu l’objet à une autre dame dont il a inventé la description. Cinq semaines après son larcin, il a finalement avoué son délit et a restitué la somme aux autorités.

Au palais de justice de Longueuil, le policier s’est excusé devant sa victime, ses collèges et les citoyens qu’il était censé servir. Le juge a réclamé de six à 12 mois d’emprisonnement, tandis que la défense a sollicité une peine sous forme de travaux communautaires et un remboursement de 4.000 dollars (3.670 euros). L’homme sera également démis de ses fonctions. Le jugement final aura lieu en mars.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Tags:
condamnation, jugement, sac à main, vol, Québec, policier
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook