Caricatures

Absente à répétition du conseil de l’Arctique, Ségolène Royal bientôt démise de ses fonctions d’ambassadrice?

Caricatures
URL courte
Par
10595
S'abonner

Bientôt la fin? Ségolène Royal, ambassadrice des pôles, va devoir se justifier devant l’Assemblée nationale sur ses absences répétées au Conseil de l’Arctique mais également sur ses sorties médiatiques. Bruno Marty, caricaturiste pour Sputnik, imagine l’issue de la convocation.

Absences répétées au conseil de l’Arctique, Ségolène Royal bientôt démise de ses fonctions d’ambassadrices?

Ségolène Royal, ambassadrice de France chargée des négociations internationales pour les pôles arctique et antarctique, devrait être bientôt convoquée afin de rendre des comptes sur ses actions aux députés Christophe Naegelen et Éric Girardin devant l’Assemblée nationale, relate Le Figaro.

«Il s’agit notamment de «son absence à l’ensemble des réunions officielles au Conseil de l’Arctique qui se sont tenues depuis sa nomination» et de «ses interventions médiatiques quasiment hebdomadaires sur la politique nationale», précisent les députés Christophe Naegelen (UDI), co-responsable du groupe de travail de l’Assemblée sur les pôles, et Éric Girardin (LREM).»

En octobre dernier sur BFM TV, Ségolène a justifié ses absences aux conseils de l’Arctique par sa volonté de faire «attention au coût de ses déplacements et au bilan carbone», et qu'elle choisissait donc « en conscience » de ne pas aller aux « réunions pour lesquelles elle n'est pas utile.»

Cette caricature n’engage que la responsabilité du dessinateur.

Lire aussi:

Erdogan accuse Macron de «régler des comptes avec l’islam et les musulmans»
Un élève de dix ans nommé Jihad mord son enseignante devant toute sa classe dans le Val-de-Marne
Ce que l’on sait de l’arme utilisée par le terroriste pour décapiter le professeur Paty
«La lutte contre l’islamisme radical ne plaît pas à tous»: le drôle de limogeage d’un commissaire des Yvelines
Tags:
Conseil de l'Arctique (CA), France, Ségolène Royal
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook

Plus de caricatures