Ecoutez Radio Sputnik
    Culture

    Les clients de l'Okhta centre à Saint-Pétersbourg seront attentifs aux remarques de l'UNESCO

    Culture
    URL courte
    0 0 0
    SAINT-PETERSBOURG, 20 juillet - RIA Novosti. Les clients de l'Okhta centre à Saint-Pétersbourg ont promis de prendre en considération toutes les remarques de l'UNESCO sur la construction du site, a indiqué à RIA Novosti un membre du service de presse de l'entreprise Gazprom Neft, qui prévoit d'y construire son siège social.

    "Les clients du projet ont adressé une lettre à l'UNESCO, dans laquelle ils lui demandent d'indiquer sa position officielle quant à la construction de l'Okhta centre dans la capitale du Nord. Il est en outre noté dans cette lettre que les clients respectent les remarques de la commission de l'UNESCO, et il est souligné qu'elles seront prises en compte au cours du travail sur le projet", a déclaré le représentant du service de presse.

    Le projet du centre, qui comprend un gratte-ciel et qui doit être construit sur les rives de la Néva, face à la cathédrale Smolny, a soulevé de vives discussions à Saint-Pétersbourg, mais également hors de la ville. En février 2007, une conférence de l'UNESCO a eu lieu à Saint-Pétersbourg, sur la sauvegarde des centres historiques. Le directeur du Centre du patrimoine mondial de l'UNESCO avait alors annoncé que le projet Okhta centre, auparavant nommé Gazprom-city, inquiétait l'UNESCO. Récemment, le World Monuments Fund de New York a placé la ligne d'horizon de Saint-Pétersbourg sur la liste des sites les plus en danger.

    Fin juin, lors d'une réunion du Conseil d'urbanisme de Saint-Pétersbourg, la conception architecturale et urbanistique du projet de l'Okhta centre, dont 49% de l'espace sera occupé par des centres d'affaires, a été approuvée. Selon le projet, la tour de Gazprom Neft et l'ensemble de ses filiales représentent 16% de l'espace total, et les 35% restant seront attribués à la sphère publique.

    Au début du mois de décembre 2006, les résultats du concours du meilleur projet architectural pour la construction du centre ont été dévoilés. C'est le cabinet RMJM London Limited qui l'a remporté.

    Le projet sera réalisé par la ville et GazpromNeft. 51% des coûts seront couverts par le géant gazier et 49% par la ville.

    Lire aussi:

    Les États-Unis et Israël s'excluent de la culture mondiale
    Des pays occidentaux bloquent les contacts de l’Unesco avec la Crimée
    Moscou aspire à la dépolitisation de l’Unesco
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik