Culture
URL courte
0 252
S'abonner

Un dispositif qui projette une image 3D en taille réelle permet de reconstituer les fameuses statues détruites en 2001 en Afghanistan.

Des scientifiques chinois ont reconstitué virtuellement le 7 juin dernier les Bouddhas de Bâmiyân, deux statues gigantesques détruites par les talibans du Mollah Omar en mars 2001.

Bâmiyân, une vallée située dans la province du même nom au centre de l'Afghanistan, est devenue la capitale culturelle de l’Association sud-asiatique pour la coopération régionale (ASACR) pour 2015. 

"C’est juste de la lumière: elle est capable de ranimer la mémoire des statues de Bouddha. Cela ne remplace pas le Bouddha, mais ça montre qu'il n'est pas mort", a déclaré Liyan Hu, un des organisateurs de l'événement.

Un groupe de 12 personnes sous la direction des Chinois Janson Yu et Liyan Hu a décidé de reconstituer les deux monuments historiques hauts de 55 et 37 mètres. Un dispositif qui projette une image 3D dans les cavités où se trouvaient jadis les statues permet de recréer ces chefs d'œuvre de l'art gréco-bouddhique en taille réelle. Les organisateurs ont déclaré que ce "retour" virtuel des statues était un cadeau de Chine pour le peuple afghan. Ils comptent organiser cet événement chaque année en mars.

Les statues monumentales de Bâmiyân sont classées au patrimoine mondial de l'UNESCO. Les deux colosses, construits par des moines vers le VIe siècle, ont été détruits par les talibans afin "d'éviter l’idolâtrie" en mars 2001, malgré les réclamations de plusieurs pays musulmans dont l'Irak et le Pakistan. Les combattants ont pulvérisé les statues à coups d’obus d’artillerie et d’armes sol-air pendant deux semaines, après quoi les Bouddhas ont été dynamités.

Lire aussi:

Le nouveau char russe Armata en 3D
Stabilisation en Afghanistan: Kaboul demande le concours de Moscou
En continu: Un véhicule fonce délibérément dans la foule lors d'un carnaval en Allemagne, des dizaines de blessés
Coronavirus: Paris n’est pas assez préparé, selon Agnès Buzyn
Tags:
impression 3D, talibans, Bouddhas de Bâmiyân, Association sud-asiatique pour la coopération régionale (ASACR), UNESCO, Liyan Hu, Janson Yu, Afghanistan, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook