Culture
URL courte
0 172
S'abonner

Le groupe slovène Laibach donnera plusieurs concerts en Corée du Nord en août.

La Corée du Nord accueillera en août en tournée le groupe culte de la musique industrielle slovène Laibach à l'occasion du 70e anniversaire de la fin de la colonisation japonaise, a annoncé Laibach sur son site officiel.

"Laibach se rendra en Corée du Nord! En août 2015, Laibach se produira dans ce pays secret qu'est la Corée du Nord. Les concerts auront lieu les 19 et 20 août à Pyongyang. Notre Liberation Day Tour coïncide avec le 70e anniversaire de la libération de la péninsule de Corée suite à la colonisation japonaise et de sa division en deux Etats ennemis. Les concerts feront également l'objet d'un documentaire qui sera diffusé en 2016", a indiqué dimanche le groupe dans un communiqué.

WANT TO FOLLOW LAIBACH TO NORTH KOREA?— then this is a message for YOU: Dear friends, frontrunners and followers,…

Le groupe donnera ses concerts au Conservatoire Kim Won-gyun de Pyongyang et espère que des spectateurs étrangers y assisteront aussi "dans un esprit de fraternité et de compréhension entre les peuples", selon un autre communiqué publié lundi.

Koryo Tours, compagnie de tourisme basée à Pékin et qui organise des voyages en Corée du Nord, propose déjà des séjours de cinq et dix jours organisés à l'occasion des concerts de Laibach.

Formé en 1980 dans la Yougoslavie de Tito, le groupe de Laibach a une réputation de provocateur. Il a choisi comme nom l'ancienne appellation de la capitale slovène Ljubljana sous l'occupation nazie. Ses musiciens glorifient l'esthétique du pouvoir et la domination par la force, et jonglent avec les références des régimes totalitaires – nazi et communiste – sans pour autant être partisans de mouvements politiques extrémistes. Le groupe Laibach s'oppose à l'hégémonie politique et culturelle des Etats-Unis à laquelle pourrait faire face "une alliance diplomatique forte et saine entre la France, l'Allemagne, la Russie et la Chine".

Lire aussi:

L'Armée nationale libyenne d'Haftar proclame zone militaire la frontière entre la Libye et l'Algérie
Un important incendie suivi de déflagrations dans le centre de Moscou - vidéos
«On aurait dit une guerre civile»: des fêtards en Bretagne reviennent sur la nuit d’affrontements avec la gendarmerie
Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Tags:
musique, Conservatoire Kim Won-gyun de Pyongyang, Koryo Tours, Laibach, Pyongyang, Corée du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook