Ecoutez Radio Sputnik
    Le compositeur Ennio Morricone (L) reçoit l'Oscar pour la meilleure musique du film Les Huit Salopards

    Oubliez Leo: Morricone enfin oscarisé après 6 nominations

    © REUTERS / Mario Anzuoni
    Culture
    URL courte
    371
    S'abonner

    Le célèbre compositeur italien a atterri sur l'or après sa sixième nomination aux Oscars, pour "Les huit salopards". Son premier... à 87 ans.

    "Il n'y pas de grandes bandes originales sans un grand film pour l'inspirer. C'est pourquoi je remercie Quentin Tarantino de m'avoir choisi ainsi que le producteur Harvey Weinstein et toute l'équipe", a déclaré M.Morricone dans le discours qu'il a tenu lors de la réception de son prix.

    ​Il a aussi remercié ses co-nominés, Carter Burwell pour "Carol", Jóhann Jóhannsson pour "Sicario", Thomas Newman pour "le Pont des espions", et John Williams pour "Star Wars, épisode VII: Le réveil de la force".

    Mis à part le prix de l'Académie, la composition a apporté à Ennio Morricone un Golden Globe et un BAFTA. Le compositeur a partiellement exploité ses œuvres inutilisées dans l'un de ses chef-d'œuvres pour le film de John Carpenter "The Thing".

    Oscar statue
    © REUTERS / Phil McCarten
    Sur une carrière qui s'étale sur plus d'un demi-siècle, le compositeur italien a été nominé cinq fois pour l'Oscar, pour les thèmes des "Moissons du ciel" (1978), de "Mission" (1986),des "Incorruptibles" (1987), de "Bugsy" (1991) et de "Malèna" (2000). Lors de la 79e cérémonie des Oscars en 2007, un Oscar honorifique le récompensait pour l'ensemble de sa carrière.

    Bien que la récompense arrive quelques décennies de retard, il est très agréable de voir M.Morricone l'emporter dans un genre auquel il est plus souvent associé, le western, ayant écrit la bande de la célèbre trilogie des westerns de Sergio Leone: "Pour une poignée de dollars" (1964), "Et pour quelques dollars de plus" (1965) ainsi que "Le bon, la brute et le truand" (1966).

    C'est une victoire qui réjouira également Quentin Tarantino, la partition originale de Morricone venant satisfaire une réelle ambition du réalisateur dans toute sa filmographie. Auparavant, le compositeur a refusé de composer la musique pour "Inglorious Basterds" (2009), mais il a accepté un peu plus tard de composer une seule pièce pour "Django Unchained" (2012).

    Lire aussi:

    Quand DiCaprio remercie Poutine pour son Oscar
    L’Oscar édition spéciale DiCaprio enfin révélé!
    Oscar 2016: cinq choses à ne pas manquer
    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    Tags:
    récompense, Oscar, Ennio Morricone, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik