Culture
URL courte
0 102
S'abonner

Le photographe japonais mondialement connu Hiroshi Sugimoto, dont plusieurs photographies sont actuellement exposées à Moscou, a confié à l’agence Sputnik quelques secrets de son métier et la philosophie que véhicule son œuvre.

"Nombreux sont ceux qui affirment que l'image n'est qu'une réplique de la nature. Mais pour moi, la photographie est une seule et unique réalité objective. Ainsi, les gens qui contemplent mes photographies de la série Dioramas sont portés à croire qu'elles représentent des objets animés. Mais ils se trompent: ces objets sont morts, inertes. C'est en me posant la question de savoir ce qui est mort et ce qui est vivant que je me suis mis à photographier", a-t-il expliqué.

Et d'ajouter: "Je cherche à appréhender la nature de l'homme et de sa conscience à travers le prisme de mes œuvres. Ainsi, la série Les paysages marins (actuellement exposée à Moscou, ndlr) est censée représenter la mer telle que l'avaient vus les premiers hommes dans la nuit des temps".

"Je n'arrive pas à photographier les gens puisqu'ils bougent tout le temps, même s'ils se sont endormis. Je préfère photographier une nature éternellement figée dans des dioramas sublimes", a-t-il souligné.

De son aveu, M. Sugimoto voudrait photographier à Moscou les gratte-ciel staliniens qu'il a vus pour la première fois en 1972 lors de sa visite à l'URSS.

"J'étais encore étudiant quand je me suis rendu à Moscou par le Transsibérien. Je n'ai pas emporté d'appareil photo. Je voulais juste visiter l'URSS. A l'époque, je suis descendu à l'hôtel Intouriste. Je me rappelle vaguement que nous avons visité la grande banlieue de Moscou et qu'un beau matin, je me suis réveillé et vu une foule de gens qui faisaient une longue file. Je me demandais ce qui allait se passer. J'ai appris par la suite qu'on avait apporté une boîte de pommes et que tous ces gens-là n'attendait que cela", a-t-il confié à Sputnik.

Hiroshi Sugimoto est un photographe japonais partageant actuellement son temps entre Tokyo et New York. Son œuvre se compose de séries ayant chacune un thème différent mais partageant une logique semblable. Sugimoto est réputé pour son excellente technique photographique, centrée sur l'utilisation du format 8×10 pouces et des expositions extrêmement longues. Les aspects conceptuels et philosophiques de son travail sont tout aussi appréciés.

Lire aussi:

Retour en images sur le concours international de photographie panoramique
Photographie: les lauréats du concours Andreï Stenine récompensés
Mars: le robot Curiosity photographie la "Ville-jardin"
Tags:
culture, art, philosophie, photo, Hiroshi Sugimoto, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook