Ecoutez Radio Sputnik
    L'Arcadie de Peter Kees

    Un artiste allemand fonde un Etat utopique au cœur de l'Europe

    © Capture d'écran YouTube
    Culture
    URL courte
    9163

    Lassés par l'agitation du monde moderne, vous rêvez désespérément d’un endroit où la paix, l'amour et l'harmonie règnent en maîtres? Bonne nouvelle pour vous: cet endroit existe bel et bien. C'est l'Arcadie, l'Etat créé par l'artiste conceptuel allemand Peter Kees.

    "Il y a longtemps, l'Arcadie, cette cité antique décrite par les écrivains grecs, était un symbole d'endroit idéal", relate l'artiste dans un entretien à Sputnik.

    Inspiré par ce modèle de ville idéale, Peter Kees fonde donc en 2006 l'ambassade d'Arcadie.

    "Je crois que la première fois, c'était à la Biennale de La Havane. Ensuite, je l'ai fait à Berlin, à Naples, à Lima — dans différents endroits artistiques", se souvient-il aujourd'hui.

    "Mais un jour, je me suis posé la question: +Si aujourd'hui l'Arcadie existait, où se situerait-elle?", raconte-t-il. Ne trouvant pas de réponse à cette question, il décide alors de rendre l'Arcadie présente dans différents coins du monde: "un petit morceau d'Arcadie aux Pays-Bas, en Italie, en Finlande…" Il choisit donc un lopin de terre d'un mètre carré et l'entoure d'une clôture.

    En dix ans, il a élargi le territoire de son pays en s'appropriant des terrains d'un mètre carré en Pologne, en Finlande, en Italie, en Autriche et en Suisse… La Tchèquie vient de rejoindre la liste.

    A la question de savoir si un mètre carré était suffisant pour être heureux en Arcadie, il répond par l'affirmative. Or, selon lui, planter ces "morceaux" à travers le monde, c'est pousser les gens à réfléchir, à s'interroger sur les valeurs éternelles, telle l'humanité, le bonheur et l'amour.

    L'artiste considère que le temps des Etats nationaux est révolu. "L'homme ne choisit pas où ni quand il viendra dans ce monde, alors l'homme doit avoir le droit d'aller dans l'endroit correct qui lui convient. Ainsi, les nationalités et les Etats nationaux sont révolus", poursuit-il.

    La religion n'est pas de mise en Arcadie. C'est un Etat utopique, dit son fondateur, ajoutant que l'harmonie entre l'homme et la nature, la paix et le bonheur, sont les seules règles qui régissent son Etat.

    Il assure qu'un jour un morceau d'Arcadie émergera en Russie: "Certes, mais je ne sais ni où, ni quand". D'ailleurs, son rêve est de faire en sorte qu'elle soit présente dans tous les coins de notre planète et de créer une société idéale.

    Vous avez décidé de vous y rendre? Il ne reste qu'à présenter votre demande de visa. Mais attention, pour recevoir le feu vert de l'ambassade vous devez être passionné de poésie, croire en l'utopie et aspirer à la paix dans le monde.

    Lire aussi:

    Un artiste militant proteste contre les régimes dictatoriaux
    Un artiste américain recrée les baskets Nike… en Lego
    Le but de Messi immortalisé par un artiste
    Un artiste préhistorique avait lancé un défi aux traditions
    Un artiste de rue joue de la musique sur des verres
    Tags:
    paix, amour, humanité, artistes, art, valeurs humaines, valeurs, Peter Kees, Arcadie, Europe, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik