Ecoutez Radio Sputnik
    getprisma

    Créez des chefs-d’œuvre à l'aide de réseaux de neurones depuis votre canapé

    © Photo. getprisma
    Culture
    URL courte
    1134

    L'avenir est déjà en marche. Aujourd’hui, toute personne est en mesure de créer des chefs-d’œuvre dignes de grands maîtres.

    Le marché connait déjà un certain nombre de services qui permettent de transformer vos photos en chefs-d'œuvre de grands artistes. A l'aide de la technologie des réseaux neuronaux, un algorithme spécial applique les styles d’artistes connus aux photos des utilisateurs.

    L'App Store a déjà vu ce service apparaitre nommé Mlvch, du nom du célèbre peintre russe Malevitch.

    Our fist post is @stanford made by @mlvch_app #mlvch #ai #deeplearning #stanford #painting

    A photo posted by Mlvch (@mlvch_app) on Jun 8, 2016 at 4:09pm PDT

    Les concepteurs de Mlvch reconnaissent que leur application est moins conviviale que Prisma, un service concurrent. Pour le moment, le programme ne permet de traiter qu’une seule image par jour, chaque photo supplémentaire vous coûtera un euro, le tarif pour cent illustrations par jour est de 40 euros. De plus, il faut attendre de 5 à 20 minutes pour que l’image soit traitée par le serveur.

    Cats and Jackson Pollock really match. Artwork by @bronksand #mlvch #malevich

    A photo posted by Mlvch (@mlvch_app) on Jun 18, 2016 at 2:54am PDT

    L’attente est expliquée par le fait que l’algorithme travaille sur l’image 600 fois au total.

    En ce qui concerne le projet Prisma, selon le chef de Prisma Labs, Alexeï Moïseenkov, son équipe a réussi à développer l’algorithme le plus rapide sur le marché. Cependant, le programme ne peut fonctionner qu'avec des réglages prédéfinis.

    Milky Way by @jasoncharleshill and #prisma #neuralnetwork #landscape #campfire

    A photo posted by Prisma Official (@getprisma) on Jun 14, 2016 at 6:20am PDT

    M. Moiseenkov a précisé que l’algorithme de son programme est différent de Mlvch. Il permet de traiter les images sur le serveur presque immédiatement, sans file d'attente. En outre, le service est totalement gratuit. 

    via @juliamaznina and #prisma #flowers

    A photo posted by Prisma Official (@getprisma) on Jun 18, 2016 at 7:34am PDT

    Les deux services ont été conçus et lancés par de petites équipes de programmeurs russes.

    Rain in Dumbo by @718sean.p and #prisma #neuralnetwork

    A photo posted by Prisma Official (@getprisma) on Jun 13, 2016 at 11:49pm PDT

    L'application russe Prisma est déjà devenu le leader d'App Store dans 10 pays.

    Cooling down with gelato by @elsas_wholesomelife and #prisma #ai #neuralnetwork #rome #italy

    A photo posted by Prisma Official (@getprisma) on Jun 16, 2016 at 4:45am PDT

    Les services qui transforment les photos en de belles "toiles" à l'aide de réseaux de neurones artificiels deviennent de plus en plus populaires, mais la plupart d'entre eux ont des inconvénients importants.

    Par exemple, les utilisateurs notent la moindre qualité du service Dreamscope par rapport à Prisma et Mlvch.

    Remember to wish your mom a happy Mother's Day! We made the perfect filter for the occasion.

    A photo posted by Dreamscope (@dreamscopeapp) on May 8, 2016 at 12:40pm PDT

    Les créations du service Ostagram sont de très haute qualité mais il n’existe qu’en tant que version Web. Il met également pas mal de temps à traiter les photos.

    Deepart.io est un concurrent important de Mlvch et de Prisma mais il n’existe pas encore en application mobile. En outre, le service est assez cher. Le traitement accéléré de l'image coûte deux euros et une image en haute définition avec une résolution de 1300 par 1300 sans filigrane numérique 19 euros.

    #deepart #portrait #ai #art #neuralnet

    A photo posted by Deepart (@deepart_io) on Feb 16, 2016 at 11:53pm PST

    Lire aussi:

    Si van Gogh tournait des dessins animés…
    Et si on mélange le cinéma et la peinture?
    L'intelligence artificielle de Google compose sa première chanson
    L'intelligence artificielle va jouer au poker
    Tags:
    réseaux de neurones, neurones, hautes technologies, peinture, Deepart.io, Ostagram, Prisma, Mlvch, Prisma Labs, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik