Culture
URL courte
22722
S'abonner

Le Normandy Tank Museum vend sa collection en raison du manque de visiteurs, provoqué par les attaques terroristes en France. L'activité terroriste est la cause principale de cette décision de l'administration du musée.

Pour rentrer dans leurs frais, les propriétaires du musée vendront environ 40 pièces de matériel militaire, dont des chars authentiques de l'époque de la Seconde Guerre mondiale remis en état.

La vente, baptisée au nom de la bataille de Normandie "D-Day Sale", se tiendra le 18 septembre, rapporte l'agence Bloomberg. Ses visiteurs pourront acheter, par exemple, un char Sherman produit en 1944. Son prix peut atteindre 400.000 euros.

Un tout-terrain Willys produit en 1943, un Harley Davidson utilisé par les troupes terrestres des alliés et un avion militaire feront également partie de la liste des articles proposés à la vente.

Selon le cofondateur du musée Stéphane Nerrant, la vente a été provoquée par la situation financière difficile dans le musée.

"Nous pensions que le musée attirerait plus de visiteurs. Mais les attaques terroristes ont exercé une influence considérable sur le flux de touristes", a-t-il souligné.

Lire aussi:

Le musée des relations rompues ouvre à Los Angeles
Un musée britannique va "ressusciter" un robot centenaire
Le personnel d'un musée s'absentait au travail pour faire des paris
Tags:
véhicule, char, ventes, musée, France, Normandie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik