Ecoutez Radio Sputnik
    Peintre

    Abandonner sa carrière et devenir dessinateur par vocation

    © Flickr/ Alexandra Zakharova
    Culture
    URL courte
    3111

    Consacrer sa vie à sa vraie passion ne s’avère pas chose facile avec le rythme souvent fou du quotidien. Mais si l’on réussit, c’est là que le bonheur se cache.

    Shawnalee Anderton est parvenue à retourner à sa passion originelle de l'époque où elle faisait ses études à l'Université d'art et design Emily Carr pour devenir graphiste, après un long parcours dans une direction complétement inverse.

    « En vrai, pendant longtemps, je travaillais sans presque prendre de plaisir », a déploré Shawnalee Anderton, habitante de la ville de Portland dans l'Oregon.

    Next up. A beloved #primate —If you were a primate what would you have tattooed on your body?

    Фото опубликовано Shawnalee Anderton (@shawnaleea.draw) Сен 23 2016 в 1:36 PDT

    De ce fait, elle était d'autant plus heureux en travaillant en tant que graphiste de dessins animés pour une productrice de jeux vidéo. Au cours de nombreuses années, cette dessinateur par vocation a dû gagner de l'argent pour sa famille, ayant laissé toute son inspiration de côté.

    Il y a un an, Shawnalee a décidé de se mettre au dessin pour de bon, chaque jour à l'exception du dimanche.

    Un vrai parcours pour rattraper le temps perdu !

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join »

    Lire aussi:

    Une craie pour motiver ses élèves à la rentrée!
    «Tu ne peux pas marcher? Dessine!»: À 13 ans, elle enseigne le dessin aux enfants malades
    La nouvelle œuvre du graffeur Banksy
    Tags:
    graphiste, dessinateur, passion, dessin animé, bonheur, Shawnalee Anderton, Portland, Oregon, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik