Culture
URL courte
2412
S'abonner

Okunoshima, île sacrée pour les Japonais, dont l’accès n’est autorisé qu’aux hommes dénudés une fois par an, est désormais inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco, relate le quotidien britannique The Independent.

La mystérieuse île d'Okunoshima, souvent appelée «île des Lapins» à cause du nombre de lapins sauvages qui s'y trouvent, est totalement interdite aux femmes. Seul un petit groupe de moines shinto peut s'y rendre. En outre, le 27 mai, environ 200 hommes entièrement dénudés peuvent y poser pied après avoir effectué un rituel.

​En outre, lorsqu'ils partent ils n'ont pas le droit d'emporter quoi que ce soit ou de faire des photos. Néanmoins, les mystères qui entourent cette île pourraient bientôt être mis en avant car elle rejoint la liste du Patrimoine mondial de l'Unesco, d'après les informations publiées par le quotidien britannique The Independent.

Selon la légende, cette île est la maison de la déesse japonaise des marins. Pour lui rendre hommage, un sanctuaire en son honneur a été bâti dans l'île au XVIIe siècle. En outre, les visiteurs de l'île commémorent des marins morts lors d'une bataille de la guerre russo-japonaise de 1904-1905, qui a eu lieu non loin d'Okunoshima.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
L'Italie enregistre son pire bilan de morts en 24 heures depuis le début de l'épidémie
Tags:
culture, patrimoine culturel, patrimoine mondial, liste du Patrimoine mondial de l'Unesco, île, UNESCO, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook