Ecoutez Radio Sputnik
    Samy Naceri répond aux accusations de l’Ukraine concernant sa visite en Crimée

    Samy Naceri répond aux accusations de l’Ukraine concernant sa visite en Crimée

    © AFP 2019 JOEL SAGET
    Culture
    URL courte
    135410

    L’acteur français Samy Naceri a déclaré qu’il ne craignait pas les sanctions que l’Ukraine pourrait prendre à son encontre après la visite qu’il a effectuée en Crimée.

    «Des sanctions? Non, je n'en ai pas peur. Les acteurs sont des citoyens du monde, et je suis venu ici en paix», a-t-il déclaré à des journalistes à Yalta.

    Samedi, le site ukrainien Mirotvorets («Pacificateur») a inscrit l'acteur français Samy Naceri et le chanteur français Mourad Bouraoui sur la liste des «ennemis de l'Ukraine», liste noire autrement appelée «Purgatoire», les accusant d'avoir franchi illégalement la frontière ukrainienne.

    Selon ce site, M.Naceri «est entré sur le territoire ukrainien par un poste-frontière fermé», sans en préciser l'emplacement.

    Samy Naceri est arrivé en Crimée le 30 septembre par un vol direct de Moscou pour participer au 4e Forum international de la paix à Massandra, près de Yalta. Ce forum réunit des personnalités publiques et des hommes d'affaires de plusieurs pays européens.

    La Crimée et la ville de Sébastopol sont redevenues russes à l'issue d'un référendum tenu en mars 2014 dans le sillage de la crise politique en Ukraine consécutive au renversement du président Viktor Ianoukovitch. Lors du scrutin, dont les résultats ne sont pas reconnus par Kiev et ses partenaires occidentaux, plus de 96% des votants se sont prononcés en faveur de la réunification avec la Russie.

     

    Lire aussi:

    La France s'exprime sur la saisie d'un navire britannique par l'Iran
    Un jeune homme tué au fusil-mitrailleur en pleine rue dans le centre de Paris – images
    Poutine liste les menaces qui pèsent sur le monde à cause de la confrontation irano-américaine
    Tags:
    chanteur, acteur, forum, liste noire, sanctions, Mourad Bouraoui, Samy Naceri, Massandra, Yalta, Crimée, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik