Culture
URL courte
8343
S'abonner

Les Iraniens ont vite réagi aux propos belliqueux du Président Trump qui a annoncé une stratégie plus dure contre leur pays, et l'utilisation par celui-ci du terme «golfe Arabique» à la place de «golfe Persique» a fait naître une multitude de caricatures se moquant de lui, a déclaré à Sputnik l’organisateur d’une exposition.

Les Iraniens n'ont pas du tout apprécié l'emploi par Donald Trump du terme «golfe Arabique» à la place de «golfe Persique», en le considérant entre autres comme une preuve d'hostilité envers l'Iran, a raconté à Sputnik Seyed Massoud Shojaie Tabatabaie, directeur de studios de dessins animés et organisateur de l'exposition intitulée «Golfe Persique pour toujours».

caricature
© Photo. Masoud Shojaei Tabatabaei
caricature

«Il existe en Iran une vieille tradition satirique, et on voit que dans leurs commentaires sur les réseaux sociaux, les gens ne critiquent pas tellement Trump, mais plutôt se moquent de lui», a relevé l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter que les caricaturistes étaient très populaires en Iran.

caricature
© Photo. Masoud Shojaei Tabatabaei
caricature

«Aussi, avons-nous décidé qu'une exposition de caricatures serait une réponse digne aux nouvelles sorties de Trump», a poursuivi M.Tabatabaie.

Selon ce dernier, les dessinateurs ont été invités à nous envoyer leurs caricatures sous le thème «Golfe Persique pour toujours».

caricature
© Photo. Masoud Shojaei Tabatabaei
caricature

«En deux jours, nous avons reçu 55 dessins qui ont constitué la base de l'exposition», a expliqué l'organisateur.

Il a annoncé qu'il s'agissait de préparer un album de caricatures en farsi et en anglais à publier à travers le monde.

caricature
© Photo. Masoud Shojaei Tabatabaei
caricature

«Nous ne manquerons évidemment pas d'en envoyer plusieurs exemplaires à la Maison-Blanche pour que les Américains sachent à quel point nous sommes indignés par les déclarations creuses et les accusations gratuites de leur Président», a conclu l'interlocuteur de Sputnik.

Le locateur de la Maison-Blanche a notamment déclaré que «le régime iranien» restait le principal sponsor du terrorisme, qu'il attaquait les bateaux américains et menaçait la navigation dans le «golfe Arabique» et en mer Rouge.

Lire aussi:

Il aurait cambriolé au moins 42 logements en utilisant cette technique particulière
Twitter signale un tweet de Trump sur les émeutes de Minneapolis pour «apologie de la violence»
Selon le Pr. Raoult, «le Lancet demande des comptes aux auteurs» de l’étude publiée
Tags:
dessin animé, exposition, caricature, présidence américaine, Sputnik, Seyed Massoud Shojaie Tabatabaie, Donald Trump, Golfe persique, États-Unis, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook