Ecoutez Radio Sputnik
    Francfort-sur-le-Main: exposition sur des princesses allemandes dans l’histoire russe

    Francfort-sur-le-Main: exposition sur des princesses allemandes dans l’histoire russe

    © Sputnik. Alexander Boos
    Culture
    URL courte
    251

    Pendant plus de deux siècles, les princesses de Hesse-Darmstadt ont brillé au sommet de la Maison impériale russe. Une exposition qui s’est ouverte à Francfort-sur-le-Main montre les liens entre la Russie et l’Allemagne et leur histoire commune. Sputnik s’y est rendu.

    La préparation de cette manifestation culturelle a associé 28 pays et leurs principaux musées, dont ceux de Moscou et de Saint-Pétersbourg, a déclaré l'ambassadeur russe en Allemagne, Vladimir Grinine, lors de la cérémonie d'ouverture de l'exposition consacrée à quatre princesses de Hesse-Darmstadt qui ont joué chacune un rôle important dans l'histoire de la Russie.

    Francfort-sur-le-Main: exposition sur des princesses allemandes dans l’histoire russe
    © Sputnik. Alexander Boos
    Francfort-sur-le-Main: exposition sur des princesses allemandes dans l’histoire russe

    «La portée de cette exposition consiste dans le fait qu'elle montre que ce n'est pas le lieu de naissance de lapersonne qui compte le plus, mais ses actes», a indiqué le diplomate, insistant tout particulièrement sur l'actualité de cet événement.

    Et d'expliquer que justement dans les périodes de tension politique, il importait pour l'Allemagne et la Russie de retrouver leur compréhension mutuelle en puisant dans leurs liens culturels.

    Francfort-sur-le-Main: exposition sur des princesses allemandes dans l’histoire russe
    © Sputnik. Alexander Boos
    Francfort-sur-le-Main: exposition sur des princesses allemandes dans l’histoire russe

    Richard Zacharuk, directeur du Musée d'icônes de Francfort-sur-le-Main, qui accueille cette exposition, s'est prononcé dans le même sens.

    «L'exposition compte beaucoup non seulement pour notre musée, pour la ville de Francfort-sur-le-Main et l'Allemagne, mais aussi et surtout pour les relations russo-allemandes qui étaient meilleures et plus étroites qu'à ce jour», a-t-il constaté.

    Francfort-sur-le-Main: exposition sur des princesses allemandes dans l’histoire russe
    © Sputnik. Alexander Boos
    Francfort-sur-le-Main: exposition sur des princesses allemandes dans l’histoire russe

    Ouverte le 19 décembre, l'exposition se prolongera jusqu'au 28 février. Quelque 300 tableaux et différents objets exposés portent sur la vie en Russie de quatre princesses de Hesse-Darmstadt.

    Francfort-sur-le-Main: exposition sur des princesses allemandes dans l’histoire russe
    © Sputnik. Alexander Boos
    Francfort-sur-le-Main: exposition sur des princesses allemandes dans l’histoire russe

    Il s'agit notamment de la princesse Wilhelmine-Louise de Hesse-Darmstadt, qui devint la grande-duchesse Nathalie Alexeïevna; de Maximilienne Wilhelmine Marie de Hesse-Darmstadt, princesse de Hesse et du Rhin, qui devint impératrice consort de Russie sous le nom de Maria Alexandrovna; de Frédérique-Louise-Charlotte-Wilhelmine de Hohenzollern, soit Alexandra Féodorovna qui, mariée au avec le grand-duc Nicolas en 1817, devint impératrice de Russie en 1825, et d'Élisabeth de Hesse-Darmstadt connue sous le nom de grande-duchesse Élisabeth de Russie.

    Chacune de ses femmes éminentes a laissé sa trace glorieuse dans l'histoire russe, a rappelé Anna Gromova, directrice de l'exposition.

    «La princesse Marie [impératrice Maria Alexandrovna, ndlr] avait notamment apporté une contribution bel et bien révolutionnaire aux activités caritatives en Russie, en créant entre autres la Croix-Rouge russe», a-t-elle noté.

    De son côté, Bernhard Heidenreich, membre du conseil municipal de Francfort-sur-le-Main, a qualifié l'exposition de meilleure publicité possible pour la ville.

    Lire aussi:

    Le Musée des chemins de fer s’est ouvert à Saint-Pétersbourg
    L’exposition industrielle à Damas redonne espoir aux Syriens
    Une bombe de la 2e Guerre mondiale retrouvée dans une école allemande
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik