Culture
URL courte
0 120
S'abonner

Un code militaire utilisé au début du XVIe siècle par le roi Ferdinand le Catholique a enfin été déchiffré après des siècles de tentatives infructueuses.

Une « immense » nécropole et 50 momies découvertes en Egypte
© Photo. © Photo : wikimedia.org/Ricardo Liberato/cc-by-sa 3.0
Les services de renseignement espagnols sont parvenus à déchiffrer le code utilisé par le roi Ferdinand II d'Aragon, dit le Catholique (1452 — 1516), dans ses échanges avec Gonzalo de Córdoba, commandant de ses troupes, lors des campagnes militaires en Italie au début du XVIe siècle.

Il s'est avéré que le roi utilisait 88 symboles différents et 237 lettres combinées. Pour rendre le code encore plus sûr, les mots étaient écrits sans espaces, et le texte n'était pas divisé en phrases séparées.

Selon la BBC, le déchiffrage de quatre lettres écrites par le monarque a demandé six mois de travail. Les manuscrits, dont certains s'étendent sur une vingtaine de pages, contenaient des recommandations relatives au déploiement des troupes et à d'autres remarques stratégiques.

Les lettres en questions font partie de l'exposition permanente du Musée de l'Armée d'Espagne à Tolède, dans le centre du pays. Au fil des siècles, de nombreux experts avaient essayé de les déchiffrer, sans succès.

Lire aussi:

Covid-19, en continu: la Belgique dépasse la barre des 3.000 morts
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Le coronavirus fera-t-il de la Chine le nouveau maître du monde?
Tags:
renseignement, décryptage, code, Ferdinand II d'Aragon, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook