Culture
URL courte
203
S'abonner

Le réalisateur d'origine tchèque Milos Forman est mort à 86 ans, ont rapporté samedi les médias tchèques citant l'épouse du cinéaste. De nombreux internautes n’ont pas tardé à présenter leurs condoléances à sa famille.

Le réalisateur d'origine tchèque Milos Forman, qui avait remporté l'Oscar du meilleur réalisateur pour ses films «Vol au-dessus d'un nid de coucou» et «Amadeus», est décédé à l'âge de 86 ans, relate samedi l'agence de presse tchèque CTK.

«Il est mort paisiblement, entouré de sa famille et de ses proches», a déclaré dans la foulée sa femme Martina.

Né le 18 février 1932 dans la ville de Caslav à l'est de Prague, Milos Forman a perdu ses parents dans les camps de concentration nazis.

Dans les années 1960, il rejoint la Nouvelle vague de cinéastes se dressant contre le régime communiste dans l'ex-Tchécoslovaquie. Il se fait alors connaître grâce à ses films «L'As de pique», «Les amours d'une blonde» et «Au feu, les pompiers».

Peu de temps avant l'occupation de la Tchécoslovaquie par les forces du Pacte de Varsovie en 1968, qui a mis fin à une période libérale connue sous le nom de Printemps de Prague, Forman part vivre aux États-Unis, via la France.

Sa carrière outre-mer commence avec «Taking Off» en 1971, suivi quatre ans plus tard par «Vol au-dessus d'un nid de coucou» qui apporte à Forman son premier Oscar du meilleur réalisateur.

En 1983, il retourne à Prague, encore sous le régime communiste, pour tourner «Amadeus» qui lui apporte son deuxième Oscar.

Parmi ses autres films figurent notamment «Hair» (1979), «Ragtime» (1981), «Valmont» (1989) et «Larry Flynt» (1996), qui lui a valu une nouvelle nomination aux Oscars, ainsi que «L'homme sur la lune» (1999) et «Les fantômes de Goya» (2006).

Lire aussi:

Un épidémiologiste croit savoir les causes de la mortalité plutôt faible du Covid-19 en Allemagne
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Christine Lagarde précise comment la crise va «changer profondément» les économies
Tags:
États-Unis, toile, cinéma, Milos Forman, Tchécoslovaquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook