Culture
URL courte
16317
S'abonner

Zombie Boy, mannequin et artiste canadien, aurait mis fin à ses jours, relatent les médias canadiens. Il était connu pour ses tatouages de la tête aux pieds lui donnant l'allure d'un cadavre.

Zombie Boy, de son vrai nom Rick Genest, est mort mercredi 3 août vers 17h00 (21h00 GMT), a annoncé The Canadian Broadcasting Corporation en citant des sources policières. Il n'avait que 32 ans.

«La police a qualifié sa mort de suicide», a diffusé dans la foulée la chaîne CBC.

Il détenait deux records mondiaux pour avoir le plus grand nombre d'os tatoués (139) et le plus grand nombre de tatouages d'insectes (176), selon le Livre Guinness des Records. De son propre aveu, le tatoueur montréalais Frank Lewis était l'auteur de la majorité des dessins.

Quelques heures avant sa mort, Zombie Boy avait publié le poème The Well, dont il serait l'auteur. Ses fans y voient son dernier adieu.

Lady Gaga, aux côtés de laquelle il était apparu dans le clip Born This Way (2011) qui l'avait fait connaître, s'est dit «dévastée» par sa mort.

«Le suicide de l'ami Rick Genest, Zombie Boy est plus que dévastateur. Nous devons faire davantage pour changer la culture, mettre la santé mentale au premier plan et supprimer la stigmatisation qui fait qu'on ne peut pas en parler», a twitté Lady Gaga.

L'agence de Zombie Boy, Dulcedo Management, l'a décrit comme «une icône de la scène artistique et du monde de la mode». «Toute la famille Dulcedo est choquée et endeuillée par cette tragédie», a ajouté l'agence sur sa page Facebook.

Zombie Boy, qui mendiait pour payer ses tatouages, s'était fait un nom à ses débuts dans le milieu de la mode et du spectacle grâce à Thierry Mugler et Lady Gaga.

Lire aussi:

Voici la nouvelle attestation de déplacement à télécharger - photo
La façade de la Banque de France en feu à Paris, les tensions se poursuivent - vidéos
Projectiles, véhicules incendiés, gaz lacrymogène: la manifestation contre la loi Sécurité globale dégénère à Paris
Tags:
tatouage, culture, suicide, Zombie Boy, Canada
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook