Culture
URL courte
7411
S'abonner

Le frère de Gérard Depardieu, le producteur français Alain Depardieu, a déclaré lors d’une conférence de presse en Crimée qu’il n’avait pas peur de possibles sanctions contre lui après sa visite dans la péninsule.

Le directeur de production français et acteur Alain Depardieu, frère de Gérard Depardieu, s'est rendu en Crimée. Il prévoit de revenir dans la péninsule malgré les sanctions. 

«Je n'ai pas peur [des sanctions, ndlr], je dis à mes amis que je vais en Crimée sur invitation. Je vous soutiens et je vais le dire à mes amis en France. J'espère venir au Festival en 2019 et 2020», a raconté Alain Depardieu, dont les propos ont été retraduits du russe, lors d'une conférence de presse au 5e Forum de la paix à Simferopol.

Il a ajouté qu'il comprenait que suite à cette visite il pourrait être l'objet de sanctions.

L'acteur a raconté qu'il venait en Crimée pour la première fois mais qu'il avait déjà visité plusieurs endroits et qu'il était «très surpris d'une bonne façon».

«J'ai vu que la région était très belle et que les gens sont différents, ils sont très ouverts. Je fais confiance à la Russie, je fais confiance aux Russes, je fais confiance à la Crimée. Je crois que vous réussirez à réaliser ce que vous voulez, je suis sûr que tout ira bien, tout ira bien pour votre peuple».

Alain Depardieu est arrivé en Crimée afin de participer au Forum internationale de la paix qui se déroule à Simferopol du 1er au 6 octobre. Selon les organisateurs, le but de ce forum est de réunir des écrivains, des chanteurs, des personnalités publiques, des hommes d'affaires, des athlètes et des scientifiques afin de soutenir des initiatives et le développement de processus pacifiques. L'acteur Samy Naceri, célèbre pour son rôle dans la saga cinématographique française Taxi, avait aussi participé à ce Forum l'année dernière.

La Crimée et la ville de Sébastopol sont redevenues russes à l'issue d'un référendum tenu en mars 2014 dans le sillage de la crise politique en Ukraine consécutive au renversement du président Viktor Ianoukovitch. Lors du scrutin, dont les résultats ne sont pas reconnus par Kiev et ses partenaires occidentaux, plus de 96% des votants se sont prononcés en faveur de la réunification avec la Russie.

Lire aussi:

La Palestine qualifie de «trahison» l'accord israélo-émirati et rappelle son ambassadeur à Abou Dhabi
Augmentation de plus en plus forte du nombre journalier de cas de Covid-19 en France
Deux frégates de guerre grecque et turque se seraient heurtées en Méditerranée orientale
Tags:
paix, forum, festival, confiance, sanctions, acteur, Gérard Depardieu, Samy Naceri, Simferopol, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook