Ecoutez Radio Sputnik
    des manuscrits de la mer Morte

    De faux manuscrits retrouvés dans la collection du musée américain de la Bible

    © AFP 2018 GALI TIBBON
    Culture
    URL courte
    0 163

    Une partie des manuscrits de la mer Morte que le Musée américain de la Bible conservait dans sa collection s'est avérée être contrefaite comme l'a montré une analyse réalisée par des scientifiques allemands.

    La collection de 16 manuscrits de la mer Morte que détenait le Musée américain de la Bible s'est appauvri de cinq pièces dont des scientifiques allemands pensent qu'elles présentent «des caractéristiques incompatibles avec leur origine ancienne», écrit la BBC.

    Ces expertises ont été commandées après que des érudits bibliques qui avaient examiné 13 fragments non étudiés ont déclaré qu'il y avait une «forte probabilité» qu'un certain nombre d'entre eux soient des contrefaçons modernes.

    Rappelons que les premiers manuscrits ont été découverts par hasard par des bergers bédouins en 1947 dans des grottes près du site archéologique de Qumran en Cisjordanie, d'où provient l'autre appellation de ce fameux recueil d'anciens textes: «manuscrits de Qumran».

    Même si le conservateur en chef du musée Jeffrey Kloha espérait que «les expertises donneraient d'autres résultats», la conclusion des experts ne l'a pas découragé.

    «C'est une occasion d'éduquer le public sur l'importance de la vérification de l'authenticité des artefacts bibliques rares, sur le processus de test élaboré et sur notre engagement en matière de transparence», a-t-il souligné.

    Ce n'est pas la première fois que les propriétaires du musée sont contraints d'abandonner de tels artefacts.

    L'année dernière, le milliardaire Steve Green, fondateur du musée, a payé une amende de 3 millions de dollars et rendu des milliers de pièces après que le ministère américain de la Justice l'a accusé de trafic illicite d'objets en provenance d'Irak.

    Lire aussi:

    Le Musée national de Damas s’apprête à présenter les trésors sauvés de Palmyre
    Le Musée central des forces aériennes russes dans la banlieue de Moscou
    Syrie: quid de la protection des antiquités de ce pays dévasté par la guerre
    Tags:
    manuscrits de la mer Morte, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik