Culture
URL courte
651183
S'abonner

Deux pneus dorés… Telle est l’installation qui orne désormais l’escalier intérieur du palais Garnier. Cet œuvre d’art du plasticien Claude Lévêque ne semble pas être du goût de tout le monde.

À l'occasion des 350 ans de l'Opéra de Paris, le palais Garnier a accueilli un nouvel élément de décoration: deux pneus dorés, l'une des installations conçues par le plasticien Claude Lévêque et baptisée «Saturnales». Elle a été présentée le 30 décembre.

Comme l'a expliqué l'artiste, cité par l'AFP, «ces pneus ne sont nullement là pour provoquer». Par ailleurs, il a reconnu avoir pris «beaucoup de plaisir» à concevoir cette œuvre qui, selon lui, représente un dialogue entre arts contemporain et ancien.

Néanmoins, de nombreux internautes n'ont pas apprécié cette installation.

​​​Mais il y a ceux qui trouvent ce décor «original» et «osé». 

Lire aussi:

Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Après le Covid-19, la Chine voit ressurgir un virus mortel transmis par les tiques
Une «cause extérieure»: le capitaine qui a transporté le nitrate d'ammonium parti en fumée à Beyrouth s’exprime
Tags:
décoration, Paris, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook