Ecoutez Radio Sputnik
    Un appareil photo ancien

    Des rues désertes aux images pleines du monde: top 11 des plus anciennes photos

    © Sputnik . Guéorgui Zelma
    Culture
    URL courte
    0 221

    Il y a 180 ans, en janvier 1839, le savant et député François Arago présentait le daguerréotype devant les Académies des sciences à Paris. Cette date marque la naissance publique de la photographie. Sputnik propose une sélection des premières photos de genres différents.

    La présentation le 7 janvier 1839 par le savant et homme d’État François Arago des premiers clichés photographiques devant l’Académie des sciences à Paris est considérée comme l’anniversaire de la photographie. Pour devenir ce qu’il est aujourd’hui, cet art graphique a parcouru un long chemin. Voici le top 11 des premières photos de l’histoire. 

    Première photo au monde

    L’auteur de la plus ancienne prise de vue est Joseph Nicéphore Niépce (1765-1833), ingénieur de Chalon-sur-Saône. Il est connu comme étant l'inventeur de la photographie, alors appelée «procédé héliographique».

    Point de vue du Gras, le premier résultat d'une expérience de Joseph Nicéphore Niépce
    Point de vue du Gras, le premier résultat d'une expérience de Joseph Nicéphore Niépce
    La première photographie intitulée le Point de vue du Gras (1827) représente une aile de sa propriété à Saint-Loup-de-Varennes en Saône-et-Loire.

    Première photo où apparaîssent des êtres humains

    Le boulevard du Temple, prise par Louis Daguerre, serait la première photo sur laquelle on voit des humains. L'image a été prise depuis la fenêtre de l'atelier de l'artiste, au 5 rue des Marais, à proximité de l'actuelle place de la République à Paris, un matin d'avril ou de mai 1838. 

    Boulevard du Temple, Paris, 3ème arrondissement, Daguerréotype
    Boulevard du Temple, Paris, 3ème arrondissement, Daguerréotype
    Sur la photo, on peut voir un homme jambe levée qui se fait cirer les bottes ou les souliers par un second personnage, plus petit, ainsi que des ombres de passants et de charrettes.

    Louis Daguerre (1787-1851), peintre reconverti en photographe, a amélioré le procédé de Joseph Niépce, qu’il connaissait en personne. Il a trouvé le moyen de raccourcir le temps de pose rendant ainsi possible l’enregistrement d’objets en mouvement. 

    Premier «selfie» (et premier portrait en photo)

    Cet autoportrait a été créé par le pionnier américain de la photographie Robert Cornelius (1809-1893). 

    Autoportrait de Robert Cornelius
    Autoportrait de Robert Cornelius
    M.Cornelius a pris une photographie de lui-même devant la boutique familiale de lampes. Il a dû se tenir immobile pendant 10 ou 15 minutes pour obtenir cette image souvent considérée comme le premier portrait et le premier autoportrait photographique. 

    Première photo canular

    L’artiste picard Hippolyte Bayard (1801-1887) affirmait qu’il était l’inventeur de la photographie. Quand l’Académie des sciences de Paris a attribué la paternité de la photographie à Louis Daguerre, M.Bayard a décidé de se noyer «photographiquement».

    L'Autoportrait en noyé par Hippolyte Bayard
    L'Autoportrait en noyé par Hippolyte Bayard
    Il a créé un autoportrait au dos duquel on pouvait notamment lire «Le cadavre du Monsieur que vous voyez ci-derrière est celui de M.Bayard». Il s’agissait de la première mise en scène photographique.

    Première photo d’un visage féminin

    Le premier cliché d’une femme a été réalisé par le photographe américain John Draper (1811-1882). La photo représentant Dorothy Draper, sa sœur, a été prise dans son atelier à l’Université de New York en 1839 ou 1840.

    M.Draper a fait puis distribué plusieurs copies de ce cliché. 

    Le photographe est également connu pour avoir réalisé le premier cliché de la Lune au moyen d’un télescope.

    Première photo des buveurs d’alcool

    Cette photo serait la première à montrer des hommes en train de boire de la bière à l’époque victorienne.

    Intitulée «Ale d’Edimbourg», elle a été réalisée vers 1844 par David Octavius Hill (1802-1870), peintre devenu styliste, et le Robert Adamson (1821-1848), chimiste. On y voit M.Hill (à droite) et ses amis, l’artiste James Ballantine (à gauche) et le docteur George Bell. 

    Premières photos de guerre

    La guerre de Crimée de 1853-1856 a attiré l’attention de toute l’Europe. 

    Un camp de cavalerie près de Balaklava
    Un camp de cavalerie près de Balaklava
    Envoyé en Crimée par le prince Albert pour une mission photographique, l’Anglais Roger Fenton (1819-1869) est ainsi considéré comme le premier reporter de guerre. 

    Baie de Cosaque, le port de Balaklava en 1855
    Baie de Cosaque, le port de Balaklava en 1855
    Il a réalisé environ 360 clichés de mars à juin 1855 en se déplaçant en Crimée dans une «roulotte photographique» avec son assistant Marcus Sparling.

    Marcus Sparling assis sur la roulotte photographique de Roger Fenton, Crimée, 1855
    Marcus Sparling assis sur la roulotte photographique de Roger Fenton, Crimée, 1855
    Premier photomontage

    En 1858, le peintre et photographe pictorialiste anglais Henry Peach Robinson (1830-1901) a réalisé les premiers photomontages à partir de plusieurs négatifs.

    La mourante par Henry Peach Robinson
    © Photo. Public domain/Henry Peach Robinson
    La mourante par Henry Peach Robinson

    Fading Away est l’un de ses plus célèbres tableaux photographiques, qui a été créé à partir de cinq négatifs différents. L’image dépeint une jeune fille mourante. À l'époque, cette photographie avait fait polémique, certaines personnes critiquant l’idée de faire une photo consacrée à un sujet souffrant.

    Première (ou presque) photo aérienne 

    Une photo de la ville américaine de Boston, prise en 1860 depuis une montgolfière par James Wallace Black (1825-1896), est actuellement considérée comme la plus ancienne photo aérienne. 

    Boston comme la voient les aigles et les oies sauvages, 1860
    Boston comme la voient les aigles et les oies sauvages, 1860
    James Wallace Black a réalisé ce cliché alors qu’il se trouvait à 600 m d’altitude. Il l’a intitulé «Boston comme la voient les aigles et les oies sauvages».

    Le photographe français Félix Tournachon (Nadar) avait photographié Paris deux ans plus tôt à partir d’un ballon-dirigeable perché à 80 mètres de hauteur au-dessus du Petit-Clamart, mais ses clichés ne se sont pas conservés.  

    Première photo en couleur

    Pour réaliser cette image, le physicien et mathématicien James Clerk Maxwell (1831-1879) a demandé au photographe Thomas Sutton de prendre trois photos avec des filtres rouge, vert et bleu. 

    Ruban tartan (première photo en couleur)
    Ruban tartan (première photo en couleur)
    La première photo en vraie couleur a été faite en 1861 à partir de ces trois négatifs qui sont actuellement conservés dans la maison natale de Maxwell à Edimbourg.

    Première photo numérique

    La première photo numérique du monde date de 1957 et représente un enfant de 3 mois, Walden, fils de l’ingénieur américain Russell Kirsch. Il s’agit en effet d’une photo scannée.

    L'une des premières images numériquse au monde, qui représente Walden Kirsch, fils du chercheur Russell Kirsch
    L'une des premières images numériques au monde, qui représente Walden Kirsch, fils du chercheur Russell Kirsch
    Pour obtenir cette image, Russell Kirsch et son équipe du Bureau national américain des standards (NBS), ont utilisé le scanner qu’ils ont construit en travaillant sur le traitement numérique des images. L'image fait 176×176 pixels.

    À l’époque d’Instagram, de Facebook et de Photoshop, personne ne sera surpris de voir des photos de n’importe quel style et genre. Mais les photographes modernes seraient-ils capables de réaliser des clichés pareils à ceux qui ont marqué l’évolution de la photographie, sans ordinateurs et outils sophistiqués? 

    Lire aussi:

    Les meilleures photos spatiales de 2018
    Les clichés des gagnants du concours photo Andreï Sténine présentés à Pékin
    Les clichés les plus marquants de la mobilisation des «gilets jaunes» à Paris
    Un tremblement de terre secoue le sud-ouest de la France
    Tags:
    daguerréotype, femme, photographie, bière, guerre, guerre de Crimée (1853-1856), Bureau national américain des standards (NBS), Roger Fenton, Henry Peach Robinson, Félix Tournachon (Nadar), James Wallace Black, Russell Kirsch, John Draper, Hippolyte Bayard, Robert Cornelius, Joseph Nicéphore Niépce, François Arago, Louis Daguerre, prince Albert de Saxe-Cobourg-Gotha, Edimbourg, Ecosse, Boston, Royaume-Uni, Crimée, Paris, France, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik