Culture
URL courte
3130
S'abonner

L'oeuvre «La Crimée. Aï-Petri», du célèbre paysagiste russe d'origine greco-pontique Arkhip Kouïndji, a été retrouvée ce lundi matin dans la région de Moscou, a informé la porte-parole du ministère russe de l’Intérieur, Irina Volk.

L'oeuvre «La Crimée. Aï-Petri», du célèbre paysagiste russe d'origine greco-pontique Arkhip Kouïndji, a été retrouvée ce lundi matin dans la région de Moscou, a informé la porte-parole du ministère russe de l'Intérieur, Irina Volk.

«L'individu soupçonné du vol du tableau de Kouïndji a été arrêté», a-t-elle ajouté.

Il s'agit d'un individu de 31 ans. En décembre 2018, il avait été interpellé par la police pour possession de drogue et fait l'objet de poursuites pénales.

La police est désormais en quête de ses possibles complices.

Le célèbre tableau a été volé dimanche soir à la galerie Tretiakov de Moscou lors d'une exposition temporaire consacrée au paysagiste russe Arkhip Kouïndji. Selon les médias, le tableau a été assuré pour un montant de 12 millions de roubles (environ 160.000 euros).

Lire aussi:

Voici quand la France pourrait faire face à une deuxième vague de Covid-19, selon des chercheurs
Ce qui arrive à une personne empoisonnée au Novitchok? Un concepteur répond
Au moins 25 morts dans le crash d’un avion de transport militaire An-26 en Ukraine - images
Tags:
peinture, Galerie Tretiakov, Moscou, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook