Ecoutez Radio Sputnik
    la célèbre Joconde

    Le mystère du dessin «La Joconde nue» enfin percé?

    © Wikipedia / Leonardo da Vinci
    Culture
    URL courte
    0 120

    Le dessin au charbon de bois, «La Joconde Nue», présenté au musée Condé au château de Chantilly, n’aurait pas été réalisé par l’un des élèves de Léonard de Vinci mais par le peintre lui-même. Selon des analyses au microscope, le dessin a été effectué par un gaucher, or Léonard de Vinci est l’un des artistes gauchers les plus célèbres.

    «La Joconde Nue» ou «Monna Vanna» aurait pu être peinte par Léonard de Vinci en personne, et non par l'un de ses élèves, comme on le croyait auparavant. Appartenant à la collection du musée Condé, au château de Chantilly (Oise), le dessin a été soumis à plusieurs tests réalisés par le Centre de recherche et de restauration des musées de France dans le cadre de la préparation de l'exposition pour les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci, prévue pour le mois de juin 2019 à Chantilly.

    Selon le conservateur du musée Condé, Matthieu Deldicque, cité par Le Journal du Dimanche, «il ne s'agit pas d'une copie réalisée par un élève de l'atelier de Vinci, mais d'une création originale de grande qualité, avec des modifications, des hésitations».

    Ce dessin au charbon de bois, «double érotique» de la Joconde, représente une femme dénudée au visage androgyne et au sourire esquissé. Elle reprend la même pose que son double abrité par le musée du Louvre. Cette œuvre préparatoire est couverte de minuscules trous d'épingle, selon la technique de piquage, afin de pouvoir reporter la composition sur un tableau.
    Henri d'Orléans, duc d'Aumale, ayant acquis ce carton à la fin du XIXe siècle, était certain que ce dernier avait été réalisé par le célèbre peintre. Cependant, les bras et les épaules musclés de la Monna Vanna, lesquels se distinguent de ceux Mona Lisa, ont poussé des spécialistes du XXe siècle à mettre en doute l'authenticité de l'œuvre.

    Suite aux résultats des examens au microscope, il a été révélé que les hachures du dessin étaient orientées du haut à gauche vers le bas à droite, comme le tracent les gauchers. Or, Léonard de Vinci était justement gaucher.

    D'autres indices confirment la réalisation de l'œuvre par l'illustre artiste, notamment, «la qualité du dessin» confirmée à l'imagerie, l'application de la technique picturale du «sfumato» souvent utilisée par le peintre, informe L'Express.

    Malgré de nombreuses convergences, il est toujours difficile d'affirmer avec certitude que le dessin a été peint par Léonard de Vinci. M.Deldicque, cité par Le Journal du Dimanche, estime que «tous ces indices nous mènent à lui. Il a au moins participé à ce dessin et l'a peut-être même entièrement réalisé».

    Tous les résultats des analyses seront présentés le 12 mars lors d'une conférence de presse au musée Condé.

    Lire aussi:

    L’Iran déclare avoir envoyé un «message clair» aux USA en abattant leur drone
    L'Iran a abattu un drone espion américain près du détroit d’Ormuz
    Deux ministres français épinglés pour fake news en moins de 24 heures
    Tags:
    gaucher, tableau, dessin, peinture, Mona Lisa, Musée du Louvre, Léonard de Vinci, France, Oise
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik