Culture
URL courte
23190
S'abonner

Le chef-d’œuvre Salvator Mundi, attribué à Léonard de Vinci, considéré comme le tableau le plus cher au monde, pourrait ne pas être de la main de l’artiste, a indiqué The New York Post. Selon un historien de l’art, un groupe d’experts qui a évalué le tableau avant la vente aux enchères doutait de son authenticité.

Le tableau du peintre et scientifique italien Léonard de Vinci Salvator Mundi, vendu pour 450 millions de dollars (398millions d'euros) en 2017, est peut-être un faux, a déclaré The New York Post le 13 avril. Pour l'instant, c'est le tableau le plus cher au monde.

Selon les informations du journal, l'historien de l'art Ben Lewis a affirmé que la National Gallery avait délibérément dissimulé le fait qu'un groupe d'experts n'avaient pas été unanimes à reconnaître l'authenticité de la peinture avant la vente aux enchères. Lewis a souligné que seulement deux experts l'avaient confirmé alors qu'un autre avait conclu qu'il s'agissait d'un faux et que les deux derniers doutaient.

Si la falsification est prouvée, le prix de la peinture pourrait n'atteindre que 1.175 dollars (1.039 euros). La National Gallery a commenté cette situation en affirmant que ses spécialistes étaient en train de «mener une évaluation approfondie».

Le tableau avait été vendu aux enchères chez Christie's pour 450 millions de dollars en novembre 2017. Selon les médias britanniques, l'œuvre y avait été achetée par un prince saoudien resté anonyme. Cependant, le véritable acquéreur du Salvatore Mundi reste inconnu pour l'instant.

Fin mars, le tableau, qui devait être présenté à une exposition au musée Le Louvre Abou Dabi en septembre 2018, a disparu. Des employés de l'antenne du Louvre aux Émirats arabes unis ont annoncé qu'ils en ignoraient la localisation.

Lire aussi:

Au moins deux morts et plus d'une dizaine de blessés en Allemagne où une voiture a heurté des piétons - images
Macron indique à quelle période aura lieu la première campagne de vaccination en France
Ces armes russes qui font de l’Algérie une puissance militaire régionale
Tags:
falsification, vente aux enchères, tableau, chef-d'œuvre, peinture, Christie's, National Gallery, Léonard de Vinci, Émirats Arabes Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook