Culture
URL courte
6318
S'abonner

Après la première mondiale du film britannique Yesterday qui décrit un monde parallèle où personne ne connaît les Beatles, Robert De Niro a avoué que ce scénario l’avait poussé à imaginer un monde où personne ne connaît Donald Trump, selon le New York Daily News.

L'acteur américain Robert De Niro a confié qu'il rêverait de vivre dans un monde où personne ne connaît le Président états-unien Donald Trump, relate le New York Daily News. L'acteur a même proposé aux créateurs du film Yesterday de prendre cette idée pour un nouveau long métrage.

De Niro a lancé cette plaisanterie après la première mondiale qui a eu lieu le 5 mai de ce film britannique réalisé par Danny Boyle qui illustre une dystopie, un monde parallèle où les Beatles n'auraient jamais existé et ce n'est que le personnage principal qui connaît l'existence du célèbre groupe de Liverpool.

Ce n'est pas la première fois que Robert De Niro s'en prend à Donald Trump. Auparavant, De Niro avait confié au journal allemand Bild am Sonntag qu'il n'accepterait «jamais d'interpréter» au cinéma le rôle de Donald Trump, car il devait avoir «une certaine empathie» pour chaque personnage qu'il jouait, mais qu'il n'arrivait pas à la trouver dans ce cas.

À son tour, le Président américain avait réagi via Twitter aux accusations de Robert De Niro à son encontre, disant que ce dernier était apparemment groggy et ne comprenait rien à l'économie.

Lire aussi:

Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Les Français font davantage confiance à Didier Raoult qu’à Olivier Véran, selon un sondage
Tags:
rêve, accusations, critiques, cinéma, Donald Trump, Robert de Niro, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook