Culture
URL courte
160
S'abonner

Lors de fouilles réalisées dans l’Uttar Pradesh, en Inde, des archéologues ont découvert une multitude d’objets datant de la période harappéenne tardive (1900-1700 av. JC).

L’Archaeological Survey of India (ASI) a découvert deux cercueils décorés et de nombreux objets dans une tombe vieille de près de 4.000 ans, rapporte l’Archaeology News Network.

Selon le site, la tombe se trouvait dans la région de Baghpat, dans l’État de l’Uttar Pradesh. Il s’agit de la plus importante nécropole de la période harappéenne tardive (1900-1700 av. J.-C.). Les fouilles sur le site ont débuté en 2018.

Les archéologues ont découvert deux chambres funéraires contenant les restes de deux femmes et une chambre rituelle en briques de terre cuite. Parmi les objets qui se trouvaient à l’intérieur figurent un arc, des pointes de flèche, des perles en or, des objets en céramique, un miroir en cuivre ainsi qu’un glaive placé près de la tête de l’une des défuntes.

La chambre rituelle contenait quant à elle des fragments de vaisseaux en argile et des os d’animaux.

La civilisation harappéenne, plus connue sous le nom de la civilisation de la vallée de l’Indus, compte parmi les toutes premières civilisations de l'histoire, avec celles de la Mésopotamie et de l’Égypte antique.

Disposant à l’époque d'un système d’écriture, de centres urbains, d’une organisation sociale et d’un système économique, elle n’a été redécouverte que dans les années 1920, après les fouilles de Mohenjo-Daro et Harappa.

Lire aussi:

Un Français condamné pour tentative de contrebande de matériel militaire russe vers les USA
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Vêtue d’un t-shirt Charlie Hebdo, une ex-musulmane se fait poignarder en plein centre de Londres
Un policier brûlé au 2e degré dans le 94 après que des assaillants ont posé un mortier dans sa voiture - vidéo
Tags:
Égypte antique, Mésopotamie, vestiges, tombe, fouilles, archéologie, Uttar Pradesh, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook