Ecoutez Radio Sputnik
    Madonna, Eurovision 2019

    Accusée de chanter faux à l’Eurovision, Madonna aurait modifié sa prestation avant de la mettre en ligne (vidéos)

    © AFP 2019 ORIT PNINI / KAN / AFP
    Culture
    URL courte
    1015
    S'abonner

    Le 19 mai, Madonna a publié sur sa chaîne YouTube la vidéo de sa prestation à l’Eurovision, laquelle avait été critiquée par le public à cause de ses fausses notes. Les internautes ont immédiatement fait remarquer la différence avec le live.

    La prestation de Madonna durant la finale de l’Eurovision à Tel Aviv a à nouveau attiré l’attention. La chanteuse, qui a publié le 19 mai sur YouTube la vidéo de son show d’une dizaine de minutes, semble avoir eu recours à un logiciel d’édition musicale.

    De nombreux internautes estiment que Madonna a modifié la bande-son de l’interprétation de son tube emblématique Like A Prayer en effaçant les fausses notes.

    «Madonna a autotuné sa prestation horrible avant de la publier sur sa chaîne YouTube. C’est bien dommage que 200 millions de personnes l’aient vue en direct à la télé.»

    «Il s’avère que Madonna est revenue sur ses pas et a "réparé" son embarrassante prestation à l’Eurovision puisque nous ne l’aurions jamais remarqué, apparemment.»

    Le 18 mai, Madonna a interprété deux chansons lors de la finale de l’Eurovision à Tel Aviv. Plus tard, elle a été critiquée pour avoir fait de nombreuses fausses notes durant cette prestation.

    Elle s’est aussi attiré les foudres du public à cause des drapeaux palestinien et israélien aperçus sur la scène lorsqu’elle a interprété son nouveau tube Future. Par la suite, l'Union européenne de radio-télévision (UER) a réitéré que l’Eurovision était un concours «apolitique» et que Madonna en avait été mise au courant.

    La ministre israélienne de la Culture, Miri Regev, a estimé que la chanteuse avait commis «une erreur» et a rappelé qu’il ne fallait pas «mélanger la politique à un événement culturel».

    Tags:
    YouTube, chanson, Eurovision 2019, Madonna
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik