Ecoutez Radio Sputnik
    Du 6 au 17 juin 2019, partout simultanément - le 21ème Très Court International Film Festival

    Cinéphiles pressés, le Très Court International Film Festival va ouvrir ses portes

    © Photo. Presse 21ème Très Court International Film Festival
    Culture
    URL courte
    Par
    121
    S'abonner

    Le «Très Court International Film Festival» existe depuis vingt ans et fait la joie des spectateurs sur les cinq continents. Perrine Dufourcq, coordinatrice générale du Festival, a dévoilé pour Sputnik les détails de son organisation.

    Le rythme de la vie s'accélère, le film raccourcit?

    Même si ce n'est pas une tendance générale, puisque certains réalisateurs ne se privent pas de nous présenter des films excédant largement deux heures d'action, le Très Court International Film Festival s'est désormais installé avec aise dans le paysage cinématographique.

    «Pour nous, c'est très important de valoriser le court-métrage, parce qu'ainsi, on valorise de jeunes réalisateurs et acteurs, précise à Sputnik Perrine Dufourcq, coordinatrice générale du Festival. Et il faut absolument voir leur travail au cinéma, sur grand écran: c'est mieux pour l'artiste et pour le réalisateur.»

    Durant dix jours, du 7 au 16 juin prochains, 120 films seront à l'affiche simultanément dans près de 80 villes et 20 pays. Une opération qui porte ses fruits, puisque certains artistes ont désormais pris leur grand envol et la direction du Festival est fière d'être une pépinière de talents.

    Le Très Court International Film Festival travaille en réseau, les candidats envoient leurs propositions via les Instituts Français à travers le monde, ainsi que via d'autres institutions internationales sur les cinq continents qui collaborent sur la scène culturelle internationale. La compétition est sévère, l'équipe de sélection d'une trentaine de personnes se retrouve avec 3.000 œuvres à visionner.

    «Et nous créons la programmation en fonction des thèmes qui s'y cristallisent, détaille la coordinatrice générale, afin de formuler les conditions de la compétition internationale et des compétitions thématiques. Par exemple, on a créé les "Paroles des femmes" qui ont trait à l'égalité des sexes et aux droits de la femme.»

    Les cinéphiles et les simples spectateurs adorent les Marches du Festival de Cannes
    © Sputnik . Oxana Bobrovitch
    La sélection faite pour d'autres thèmes transversaux, comme «Famille» ou «Ils ont osé Trash & Glam», se complète au fur et à mesure par des films très courts d'autres festivals, ce qui fait qu'en fin de compte, une programmation d'une grande diversité se compose, avec pour seule limite la durée du film. Les œuvres sous-titrés en langue du pays de projection (neuf en tout) seront à l'affiche pour rendre hommage à tous les genres cinématographiques: de la comédie au thriller, du documentaire au film d'animation. à l'issue du festival, six œuvres, réparties dans trois sélections thématiques et deux compétitions, seront récompensées.

    Et pour vous mettre l'eau à la bouche, un petit bijou, sélectionné pour vous par Sputnik:

     

    Tags:
    cinéphile, droits des femmes, culture, festival, cinéma, Très Court International Film Festival, Perrine Dufourcq, Paris
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik