Culture
URL courte
2157
S'abonner

Deux Berlinois ont écopé d’une amende de 950 euros et ont été invités à quitter Venise pour s’être préparé un café au réchaud, au pied du pont du Rialto.

On sait bien que boire un café à Venise risque de coûter cher, mais ces deux touristes allemands ont dû payer un prix extrêmement élevé après s’être installés au pied du pont du Rialto pour se préparer un café à l'aide d'un réchaud.

Signalés par un riverain, les deux Berlinois, âgés de 32 et 35 ans, ont été rapidement interpellés avant de se voir infliger une amende de 950 euros et invités à quitter Venise en vertu d’un règlement adopté en mai dernier par le conseil municipal.

«Venise doit être respectée et les gens impolis qui pensent venir en ville et faire ce qu’ils veulent doivent comprendre qu’ils seront sanctionnés et renvoyés», a statué dans un communiqué le maire de Venise, Luigi Brugnaro.

Interdiction de pique-niquer

Les nouvelles règles de bienséance et de propreté à respecter dans la cité des Doges prévoient une série d’interdictions (comme celles de pique-niquer sur certains sites, se laver dans les fontaines ou se promener torse nu) ainsi que de fortes amendes pour les contrevenants.

Venise, qui compte actuellement 55.000 habitants dans son cœur historique, accueille environ 30 millions de touristes par an.

Lire aussi:

Près de 8.000 nouveaux cas de Covid-19 et 499 décès en France en une journée
Le monde menacé d’une crise alimentaire, alerte l'Onu
La NASA prépare une frappe sur un astéroïde fonçant vers la Terre
Tags:
amende, café, tourisme, Italie, Venise
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook