Culture
URL courte
Le COVID-19 en Europe (261)
425
S'abonner

L’architecte italien Vittorio Gregotti est mort à l’âge de 92 ans des suites d’une infection au coronavirus. Son épouse est toujours hospitalisée.

L’auteur des projets du Théâtre Arcimboldi à Milan et du stade des Costières de Nîmes, l’architecte italien Vittorio Gregotti, est décédé le 15 mars d’une pneumonie liée au coronavirus, rapporte le Corriere della Sera. Il avait 92 ans.

Parmi ses œuvres les plus célèbres figurent également le stade Marassi de Gênes en Italie et le Centre culturel de Belém au Portugal. Vittorio Gregotti avait pris une part importante dans la transformation de la ville de Milan en concevant, sous l’impulsion de Pirelli, le plan de requalification du quartier milanais de la Bicocca (2005), le plus grand projet de transformation urbaine jamais réalisé à l’échelle de l’Italie.

Sur sa page Facebook, l’architecte Stefano Boeri a rendu hommage à «un sage, critique, professeur, éditorialiste, polémiste, homme des institutions» qui avait «fait l’histoire de notre culture». La femme de Vittorio Gregotti est toujours hospitalisée.

Pays le plus touché en Europe par la pandémie, l’Italie a enregistré 368 nouveaux décès lors des 24 dernières heures, portant le nombre de morts dans le pays à 1.809.

Dossier:
Le COVID-19 en Europe (261)

Lire aussi:

Où est passé le navire ayant apporté le nitrate d’ammonium à Beyrouth?
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Tags:
architecture, pandémie, Covid-19, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook