Défense
URL courte
5628
S'abonner

L'armée sud-coréenne cherche à créer une unité d'opérations spéciales capable d'infiltrer le territoire nord-coréen, d’accomplir une mission donnée et de revenir en un seul morceau.

L'armée sud-coréenne a déclaré qu'elle augmenterait considérablement les capacités de ses forces spéciales pour avoir la possibilité de frapper les installations principales de commandement nord-coréen et sa haute direction en cas de crise militaire. Les missions pourraient inclure l'assassinat du dirigeant du pays, Kim Jong-un.

Lors d'un audit parlementaire, le représentant de l'armée sud-coréenne a annoncé que cette dernière allait lancer la formation d'une unité pour des opérations spéciales indépendantes contre les provocations de Pyongyang, avec un plan prévoyant l'utilisation de matériel, tels que les hélicoptères MH-47, les liaisons par satellites compacts et les armes légères avancées, informe l'agence de presse Yonhap.

La série des hélicoptères MH-47 est une variante des hélicoptères américains Chinook, exploités par l'armée sud-coréenne et américaine, et conçus pour des opérations spéciales.

Les MH-47 sont équipés du système de ravitaillement en vol et des systèmes de radars avancés. Ils sont capables de transporter 40 soldats des Forces spéciales et de voler environ 600 km à l'intérieur du territoire ennemi, selon l'armée.

Par ailleurs, le commandement sud-coréen des opérations spéciales a déclaré que l'unité spéciale susmentionnée serait en mesure d'effectuer des missions critiques sans l'aide des forces américaines.

« Actuellement, nous dépendons fortement des États-Unis en termes d'opérations spéciales impliquant l'aviation. Afin de mener des opérations indépendantes, nous allons améliorer les fonctions de nos propres actifs », a déclaré le général de division Jang Kwang-hyun, commandant en chef des opérations de l'aviation de l'armée.

En ce qui concerne le délai pour le déploiement de l'unité, l'armée prévoit de garantir la capacité d'effectuer des missions spéciales d'ici à 2018.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

«Le déploiement du THAAD en Corée du Sud est contraire à la Constitution»
Les chanteuses de pop sud-coréennes feront-elles plier Pyongyang?
Un porte-avions nucléaire US met le cap sur la Corée du Sud
La Corée du Sud "rayera Pyongyang de la carte" en cas d'escalade nucléaire
Tags:
Corée du Sud, Corée du Nord, Séoul, Pyongyang, Péninsule de Corée, MH-47, Chinook, guerre, conflit, commandos
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook