Défense
URL courte
1432
S'abonner

Deux nouveaux chasseurs polyvalents Su-35S, dont l’efficacité a été largement confirmée lors des opérations aériennes en Syrie, ont effectué des manœuvres d’escorte des bombardiers Tu-22M3, dans le cadre des exercices de l’aviation à long rayon d’action.

Lors des manœuvres de l'aviation à long rayon d'action, des chasseurs polyvalents russes Su-35S se sont entraînés à escorter des bombardiers Tu-22M3.

«Le vol qui a duré plus de trois heures, s'est déroulé au-dessus du territoire du Kamtchatka et des eaux de la mer de Béring», a communiqué lundi le service de presse du district militaire de l'Est.

Après avoir accompli tous les objectifs d'entraînement, les avions ont atterri à l'aérodrome Elizovo.

«Les équipages des chasseurs Su-35S déplaceront les avions dans le lieu de leur stationnement permanent dans la région de Khabarovsk. Ils voleront ainsi sur une distance d'environ 1.500 kilomètres», a ajouté le service de presse.

Le Su-35 (code OTAN Flanker-T+) est un chasseur multirôles russe de génération 4++ développé par le bureau d'études Soukhoï. Il présente une modernisation en profondeur de la plate-forme T-10S. Sa modification pour l'armée de l'air de Russie a la désignation «Su-35S».

De par ses caractéristiques, le Su-35 se rapproche de près des chasseurs de cinquième génération: seuls un radar à antenne active et la technologie de furtivité lui manquent pour être classé dans cette catégorie.

Lire aussi:

L’armée de l’air russe reçoit de nouveaux chasseurs Su-35S
L’armée russe dotée de nouveaux Su-35S d’ici fin 2017
Dix nouveaux chasseurs Su-35S bientôt à la disposition de l’aviation russe
Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Tags:
aviation à long rayon d'action, escorte, bombardier, chasseur, défense, exercices militaires, Tu-22, Su-35S, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook