Défense
URL courte
0 270
S'abonner

Le Président philippin Rodrigo Duterte a personnellement reçu une cargaison d'armes et de munitions fabriquées en Russie et visité le destroyer Admiral Panteleyev, actuellement amarré dans la zone portuaire de Manille.

La Russie a fourni aux Philippines un lot de marchandises à usage militaire dont des armes d'infanterie, des munitions et des camions militaires, et c'est le Président Duterte qui a lui-même supervisé leur transfert.

Le lot d'armements comptait environ 5.000 fusils d'assaut Kalachnikov et près d'un million de munitions offertes par la Russie dans le cadre de la coopération militaire technique entre Moscou et Manille. En plus des fusils, la Flotte russe du Pacifique a livré 20 camions militaires pour les Forces armées des Philippines (AFP).

Le Président philippin a en outre salué les marins russes lors de sa visite sur le destroyer Admiral Panteleyev et examiné en personne les camions.

L'arrivée de deux bâtiments de lutte anti-sous-marine, l'Admiral Vinogradov et l'Admiral Panteleyev, ainsi que du pétrolier Boris Butoma, a coïncidé avec la visite du ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou, qui a tenu des séances de pourparlers avec ses homologues des pays de l'ASEAN.

Le détachement de navires de la Flotte russe du Pacifique restera aux Philippines jusqu'au 26 octobre.

Mardi, le chef de la Défense russe et son homologue philippin Delfin Lorenzana ont signé un accord de coopération militaro-technique. Le contrat prévoit notamment une livraison de lance-roquettes antichars RPG-7V ainsi que de roquettes pour leurs munitions.

Lire aussi:

Un premier Français meurt du coronavirus à Paris
Coronavirus: l’épidémie fait monter le cours de l’or et «la banque centrale américaine ne le veut pas»
Un grand requin blanc filmé au plus près par deux pêcheurs insouciants – vidéo
Deux militaires turcs tués dans une frappe à Idlib, 114 cibles syriennes éliminées dans une contre-attaque
Tags:
armements, livraisons d'armes, Admiral Panteleïev (destroyer), Kalachnikov (fusil d'assaut), Rodrigo Duterte, Sergueï Choïgou, Philippines, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook