Défense
URL courte
1340
S'abonner

Les sous-marins russes de nouvelle génération Khaski, qui devraient entrer en service dans un avenir proche, auront une durée de vie de 52 ans, promet un expert en robotique.

La durée de vie du sous-marin polyvalent russe de cinquième génération Khaski sera de 52 ans, a déclaré à Sputnik Oleg Vlassob, chef du secteur de robotique du Bureau des constructions mécaniques Malakhit de Saint-Pétersbourg.

«Ce bâtiment servira pendant 52 ans. Le navire est à l'heure actuelle acté», a-t-il indiqué.

Intervenant lors d'une conférence consacrée au développement de la robotique russe, l'expert a parlé en détail de la création de robots pour le sous-marin polyvalent de cinquième génération Khaski.

L'aspect du sous-marin a déjà été acté. Le bâtiment sera équipé de robots fonctionnant dans l'air et en mer, avait précédemment raconté à Sputnik Oleg Vlassov. Les recherches dans le cadre du projet Khaski doivent être achevées en 2018.

La construction du nouveau sous-marin devrait être incluse dans le programme national d'armements pour 2018-2025. Le bâtiment pourra porter des missiles de croisière supersoniques Tsirkon, capables d'atteindre une vitesse cinq à six fois supérieure à celle du son.

Lire aussi:

Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Le coronavirus fera-t-il de la Chine le nouveau maître du monde?
Tags:
sous-marins, Khaski (sous-marin russe), Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook