Ecoutez Radio Sputnik
    Pentagone

    Le Pentagone n'aurait pas assez d'argent pour financer des missiles hypersoniques

    © AP Photo / Jacquelyn Martin
    Défense
    URL courte
    11230

    La société Lockheed Martin Space Systems resterait le seul producteur de missiles de croisière hypersoniques pour les forces armées aériennes des États-Unis, selon les médias. Le Pentagone aurait en effet été dans l’incapacité de financer les projets émanant d'autres entreprises.

    Comme le rapporte le portail VPK.name, contrairement à la documentation complète publiée et approuvée le 4 juin 2018 sur l'organisation d'un appel d'offres concernant la production de missiles hypersoniques, les forces aériennes se contenteraient d'un nombre limité de missiles hypersoniques fournis par Lockheed Martin.

    Un appel d'offres élargi de près de 1 milliard de dollars aurait été annulé en raison du manque de fonds pour financer la conception de prototypes alternatifs.

    La décision serait motivée par un manque de fonds pour le financement du programme, a fait savoir l'agence Voennoye.RF. Auparavant, le directeur du Bureau des programmes de recherche avancée du Pentagone, Steven Walker, aurait déclaré s'attendre à l'augmentation des investissements dans la production de missiles hypersoniques en 2019.

    Pour rappel, la Russie a déjà mis au point des fusées hypersoniques. Ce sont les missiles antinavires «Zircon», dont les tests ont débuté dès le printemps 2016. La fusée pourrait atteindre une vitesse jusqu'à 5 ou 6 fois supérieure à celle du son. Il est prévu de les installer sur les sous-marins nucléaires polyvalents de la 5ème génération «Husky» ainsi que remplacer les lourds missiles antinavires P-700 «Granit» sur les croiseurs 1144 «Orlan» par des fusées hypersoniques (il n'y a qu'un seul croiseur actuellement en service, «Pierre le Grand» qui se prépare à une rénovation). La portée maximale de ces missiles antinavires n'est pas précisées, mais elle serait d'au moins 400 km.

    Lire aussi:

    La Russie met au point des missiles hypersoniques, attendus pour 2022
    De quoi le croiseur nucléaire lance-missiles russe Pierre le Grand est-il capable?
    Les USA reconnaissent la supériorité russe et chinoise dans le domaine de l'hyperson
    Tags:
    missiles antinavires, missiles, pentagone, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik