Défense
URL courte
8541
S'abonner

Afin d’accroître le niveau de sécurité du personnel militaire russe, des vols aériens, ainsi que le niveau de protection des installations russes en Syrie, la Russie a livré en Syrie des postes de commandement mobiles Polyana-D4 destinés à la gestion de différents systèmes de défense antiaérienne, comme le S-300.

Outre plusieurs batteries de S-300, la Russie a livré en Syrie des postes de commandement mobiles Polyana-D4 conçus pour gérer différents systèmes de défense antiaérienne, a annoncé ce mercredi le porte-parole de la Défense russe Igor Konachenkov.

«Comme vous le savez, la livraison de systèmes de missiles antiaériens russes S-300 et des systèmes de commandement et de contrôle automatisé pour les forces et l'équipement de défense antiaérienne Polyana-D4 a eu lieu afin d'accroître le niveau de sécurité du personnel militaire russe, des vols aériens et d'assurer la protection des installations [russes] en Syrie», a déclaré Igor Konachenkov.

«Actuellement, des conseillers russes préparent le personnel militaire syrien à utiliser ces systèmes modernes de défense antiaérienne», a ajouté le porte-parole de la Défense russe.

Au début du mois d'octobre, le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou avait annoncé que la Russie avait livré plusieurs batteries de S-300 à la Syrie, comprenant au total 49 véhicules. D'après le ministre, des spécialistes syriens seront formés au maniement de ces systèmes au cours des trois prochains mois.

Pour rappel, la livraison des S-300 à la Syrie est intervenue après la destruction d'un Il-20 russe par la défense antiaérienne syrienne lors d'un raid de l'aviation israélienne. Moscou a accusé les forces aériennes de l'État hébreu d'avoir provoqué le tir ayant touché l'appareil russe.

En 2013, à la demande d'Israël, Moscou avait suspendu ses livraisons de S-300 à la Syrie, mais depuis la situation a évolué et ce «non par la faute de la Russie», a notamment déclaré Sergueï Choïgou.

Le système Polyana-D4 est capable de commander et coordonner les systèmes de défense antiaérienne mobiles de différentes portées et de différentes natures, en partageant les données entre eux et en prenant la commande de tir de chacun d'eux. Il permet aussi de rendre invisibles aux yeux de l'ennemi, qui peut détecter leurs émissions radar, des systèmes comme le S-300, le Tor, le Buk M2 et Pantsir S1.

Lire aussi:

Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Un camion force son passage parmi des manifestants à Minneapolis prêts à lyncher le conducteur – vidéos
Tags:
Polyana-D4, S-300, Igor Konachenkov, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook