Défense
URL courte
28657
S'abonner

Cinq hélicoptères Apache ont quitté la Grande-Bretagne pour l'Estonie dans le cadre d'un effort visant à prévenir une éventuelle agression russe, rapporte le ministre britannique de la Défense.

Soucieuse de contrer une «très crédible menace» de la part de Russie, la Grande-Bretagne a envoyé cinq hélicoptères de combat Apache en Estonie, annonce la chaîne Sky News qui site le ministre britannique de la Défense Gavin Williamson.

Les hélicoptères resteront stationnés en Estonie pendant trois mois. Le ministre avance que ce déploiement revêt une importance «vitale» dans le contexte actuel:

«Nous voyons une menace très crédible qui émane de la Russie, et nous déployons cinq hélicoptères de combat notamment pour s'assurer que nous nous adaptons en permanence à une situation qui change», a déclaré M.Williamson qui assistait au départ des appareils depuis la base RAF de Wattisham dans le Suffolk

En Estonie, les Apache seront appuyés par les hélicoptères Wildcat. Le ministre a précisé que l'envoi d'aéronefs de combat britanniques vers l'État balte a été «chaleureusement salué par de si nombreux pays».

Fin 2018, l'Estonie, la Lettonie, la Lituanie et la Pologne ont accueilli des forces de l'Otan pour l'exercice Anakonda dont le programme comprenait notamment des entraînements à la défense chimique, biologique, radiologique et nucléaire, ainsi que des tirs réels effectués par des soldats polonais et américains.

Lire aussi:

Moscou appelle à «ne pas jouer avec le feu» après l'adoption de nouvelles sanctions US
La Chine alerte sur un possible krach des marchés occidentaux: «Il faut être très vigilant»
Passeport vaccinal: l’UE avance, la France n’y coupera pas
Tags:
agression, menace russe, menace, hélicoptères de combat, AH-64 Apache, OTAN, Royal Air Force (RAF) britannique, Gavin Williamson, Estonie, Russie, Royaume-Uni
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook