Ecoutez Radio Sputnik
    La frégate Amiral Kassatonov

    Une nouvelle frégate d’assaut russe effectue des tirs d’essai en mer Baltique

    © Sputnik . Alexandre Galperine
    Défense
    URL courte
    5683
    S'abonner

    Le lendemain de ses tests des systèmes radio et radars embarqués, la nouvelle frégate russe Amiral Kassatonov a effectué des tirs d’artillerie sur les polygones de la Flotte russe de la mer Baltique, a annoncé cette dernière.

    La frégate russe Amiral Kassatonov, le premier navire du projet 22350 produit en série, a réalisé des tirs en mer Baltique dans le cadre des essais d’usine, a annoncé samedi 20 septembre le chef du service de presse de la Flotte russe de la mer Baltique, Roman Martov.

    «La nouvelle frégate du projet 22350 Amiral Kassatonov a participé à une étape d’essais en mer en menant des tirs d’artillerie en mer Baltique», a indiqué M.Martov.

    La frégate Amiral Kassatonov
    © Sputnik . Nikolay Protopopov
    Selon lui, l’équipage du navire a utilisé un canon de 130 mm A-192M et un système de missiles et d'artillerie antiaérien Palach pour détruire des cibles aérienne et maritime. Les tirs se sont déroulés en présence de représentants des chantiers navals du Nord.

    Le 20 septembre, l’Amiral Kassatonov a testé ses équipements radio et ses radars de défense antiaérienne. Des hélicoptères Kamov Ka-27 et des avions Sukhoi Su-30SM, Su-27 et Su-24 de l’aviation embarquée de la Flotte de la Baltique ont simulé une attaque aérienne dans le cadre de cet essai, a ajouté M.Martov.

    Frégate Amiral Kassatonov

    La frégate d’assaut Amiral Kassatonov, comparable d’après ses dimensions, son tirant d’eau et l’armement de bord à un destroyer, est l’un des premiers grands navires de combat de surface construits en Russie depuis la dislocation de l’URSS. Ayant une faible signature radar, elle est destinée à repérer et détruire tant les cibles de surface que sous-marines, aériennes et terrestres. Le bâtiment peut participer à des missions de protection de la frontière, de débarquement, à des opérations antiterroristes et de maintien de la paix, protéger les bateaux civils dans les régions à risque et des sites industriels lors de crises.

    Ce navire d’un déplacement de 4.500 tonnes peut atteindre une vitesse de 29 nœuds. Il est armé de deux complexes de missiles et d'artillerie antiaériens Palach, de 16 lance-missiles antinavires Oniks ou Kalibr, du système de missiles antiaériens Poliment-Redout et de torpilles anti-sous-marines Paket-NK.

    Tags:
    Flotte russe de la mer Baltique, essais en mer, tir d'essai, mer Baltique, navires, frégate, Admiral Kassatonov (frégate)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik