Défense
URL courte
5575
S'abonner

Le nouveau sous-marin nucléaire russe de 4e génération, Prince Vladimir, qui n’a pas encore été livré à l’armée, a tiré une torpille en mer Blanche quelques jours après son premier lancement d’essai d’un missile intercontinental Boulava, a annoncé le ministère russe de la Défense.

Prince Vladimir, sous-marin nucléaire russe du projet 955 Boreï, a effectué un tir d’essai d’une torpille, détruisant une cible en mer Blanche, a déclaré le ministère russe de la Défense.

«Le tir contre une cible sous-marin a été mené en utilisant une torpille sans charge de combat», a précisé le ministère.

L’équipage du Prince Vladimir avait précédemment effectué son premier tir d’essai d’un missile balistique intercontinental Boulava, détruisant une cible sur le polygone de Koura, au Kamtchatka, ainsi qu’un tir de torpille contre une cible de surface.

Sous-marins de classe Boreï

L’armée russe possède actuellement trois sous-marins nucléaires du projet 955 Boreï: le K-535 Iouri Dolgorouki, le K-550 Alexandre Nevski et le K-551 Vladimir Monomaque.

Le K-549 Prince Vladimir, le premier sous-marin du projet modernisé 955A Boreï-A, passe ses essais en mer et doit être livré à la Marine d’ici fin 2019.

L'arme principale des sous-marins de classe Boreï est le missile balistique intercontinental Boulava, équipé de six ogives à trajectoire indépendante d'une portée de 9.300 km.

Lire aussi:

Le basketteur Kobe Bryant parmi les victimes d'un crash d'hélicoptère aux États-Unis - vidéos
Un chien intrépide attrape un serpent pour le projeter à travers un pré – vidéo
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
La science admet la possibilité «d’attraper» le cancer
Tags:
Russie, mer Blanche, sous-marin nucléaire, 955 Boreï, Prince Vladimir (sous-marin)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik