Défense
URL courte
5653
S'abonner

À l’issue d’un test de comparaison entre deux armes largement connues dans le monde, l’AK12 russe et la M4 américaine, un expert de la «maison» Kalachnikov conclut qu’elles sortent pratiquement ex aequo de ce concours.

Le site kalachnikov.media a publié ce mardi 10 décembre une nouvelle vidéo dans laquelle un spécialiste d’armes, Gueorgui Goubitch, décide de couper court aux discussions entre les partisans de l’arme créée par Eugene Stoner et celle mise au point par Mikhaïl Kalachnikov.

L’expert compare la force de recul des deux armes et rappelle les formules destinées à la calculer, précisant au passage que l’arme américaine pèse 3,4 kg contre 3,5 kg pour la russe. Quant à la vitesse de la balle, celle de l’américaine est de 940 m/s pour un poids de 4 g, contre 900 m/s pour 3,7 g.

Il précise que dans les tests, il ne s’agit pas d’une M4A1, la société ne possédant pas de tel exemplaire en fonctionnement, mais d’une arme ressemblant de très près à celle-ci. Puis il réalise une série d’essais, notamment avec cran de sûreté levé et enclenché, chargeur à changer ou pas.

L’épreuve du froid

Il procède ensuite au test du froid, lorsque «le soldat se retrouve sous une neige mouillée pendant une dizaine de minutes avant de trébucher et de tomber dans la neige». Il laisse les deux armes à l’extérieur et revient une demi-heure plus tard, précisant qu’il fait moins six degrés et que la vitesse du vent est d’environ 2 m/sec.

La Kalachnikov fonctionne sans à-coups. La M4 est entièrement gelée et connaît de gros problèmes au niveau du chargeur.

Il parle également de l’arrêtoir de culasse dont est dotée l’arme américaine et indique que cette pièce supplémentaire peut devenir handicapante dans certaines situations.

Il évoque enfin la précision du tir qui est quasi-identique pour l’AK12 et la M4.

Conclusion

Gueorgui Goubitch assure que chaque arme possède ses atouts et ses inconvénients. Entre légèreté et recul moindre, meilleure ergonomie et fiabilité sans faille, il est impossible de désigner objectivement le gagnant de ce concours, car tout dépend des exigences formulées par le tireur envers son arme.

«La meilleure sera celle que vous savez manier», souligne-t-il.

Lire aussi:

Un énorme husky joue avec un minuscule chaton – vidéo
Déplacement de Macron à Versailles: des manifestants repoussés par les forces de l’ordre - vidéos
«J’ai le sida, tu vas crever»: avant d’être filmé au sol, ce manifestant aurait craché sur le policier qui l’a frappé
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Tags:
froid, test, Kalachnikov
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik