Défense
URL courte
9893
S'abonner

Un groupe de navires de la flotte russe du Nord dirigé par le croiseur lance-missiles Maréchal Oustinov est entré ce samedi 1er février en mer du Nord après avoir traversé le détroit du pas de Calais.

Accompagné par le pétrolier Viazma et par le remorqueur de sauvetage SB-406, le croiseur lance-missiles Maréchal Oustinov a passé ce samedi 1er février la Manche.

«Une escadre de navires et de bateaux de la flotte du Nord avec à sa tête le croiseur lance-missiles russe Maréchal Oustinov, qui est en train de terminer les tâches dans le cadre d’une longue mission, est entrée en mer du Nord. Ce matin, elle a passé le détroit du pas de Calais, la zone la moins étroite de la Manche», indique un communiqué de la flotte.

Plus tôt, l’escadre a mouillé dans les eaux neutres de la rade de la Seine pour effectuer un ravitaillement et mener des exercices de défense contre des diversions sous-marines. Le navire de lutte anti-sous-marine Vice-amiral Koulakov fait également partie de l’escadre.

Comme l’indiquent les données du Système d'identification automatique (SIA), l’escadre a été surveillée par le patrouilleur français Cormoran.

Les navires se dirigent vers la ville portuaire de Severomorsk, la principale base navale de la flotte du Nord.

Lire aussi:

L’évolution des revenus de Jean Castex évaluée par Franceinfo
Ce pays européen a été désigné par la Chine comme possible point d’origine du coronavirus
La LDNA, mouvement pour la défense des Africains, espère la dissolution de l’Église catholique
L’Iran crée un réseau de silos à missiles au bord du golfe Persique
Tags:
Russie, France, Seine, croiseur lance-missiles, Flotte russe du Nord
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook