International
URL courte
232361
S'abonner

Destroyers, porte-avions et autres bâtiments de guerre sont la figure de proue de la puissance de la flotte d’un pays. La revue américaine The National Interest a présenté son classement des cinq marines les plus puissantes du monde, en y incluant entre autres la Russie.

The National Interest s’est concentré sur la composition de la marine de chaque pays, lui permettant de faire partie du top 5 des plus puissantes à l’échelle mondiale. Le média qualifie ces flottes de puissances qui «contrôlent les océans».

  • États-Unis

La marine états-unienne a été inscrite à la première place du classement par les experts du magazine.

«Aucune autre marine n’a la portée mondiale qu’a la marine américaine, qui opère régulièrement dans les océans Pacifique, Atlantique et Indien, ainsi qu’en Méditerranée, dans le golfe Persique et dans la corne de l'Afrique», indique l’article.

La flotte des États-Unis possède neuf porte-avions, neuf navires amphibies, 22 croiseurs, 62 destroyers, 17 frégates et 72 sous-marins.

  • Chine

Loin derrière suit la Marine de l’Armée populaire de libération de la Chine. Comme le souligne The National Interest, le développement de cette flotte a été possible grâce à la croissance économique du pays qui a décuplé le budget défense depuis 1989. Pour le moment, la Chine dispose d’un porte-avions, de trois transports amphibies, de 25 destroyers, de 42 frégates, de huit sous-marins nucléaires et d’environ 50 sous-marins ordinaires.

  • Russie

La troisième place est occupée par la Russie. Comme l’indique l’article, bien que la Russie soit une puissance terrestre, elle a hérité d’une importante partie de la flotte soviétique. De nouveaux bâtiments de guerre sont souvent mis en service, d’anciens navires sont modernisés. La flotte russe est composée de 79 grands navires, dont un porte-avions, cinq croiseurs, 13 destroyers et 52 sous-marins.

En évoquant les projets d’avenir de la Russie pour sa marine, The National Interest évoque au moins un porte-avions supplémentaire ou encore un sous-marin de missiles balistiques de classe Boreï.

  • Royaume-Uni

La Royal Navy du Royaume-Uni arrive à la quatrième place dans le classement de la revue. Comme la plupart des forces armées du pays, ces dernières années, la flotte britannique a subi une réduction progressive de ses moyens. Actuellement, la marine britannique possède trois grands navires de débarquement, 19 frégates et destroyers, sept sous-marins d'attaque nucléaire et quatre sous-marins équipés de missiles balistiques.

  • Japon

Occupant la cinquième place du top 5, la force maritime d'autodéfense japonaise a 114 navires, 46 destroyers qui constituent le cœur de sa flotte. Dans le même temps, la flotte sous-marine japonaise avec ses 16 appareils est l’une des meilleures au monde, toujours selon The National Interest.

Lire aussi:

Deux explosions retentissent à Beyrouth, des morts et blessés - vidéos
Trump désigne «la plus grande erreur» de l’Histoire des États-Unis
Menacé, cet homme s’est caché dans un bois pendant cinq ans avant d’être retrouvé par la police
«Va chier, connard»: hué en pleine course, un quadruple vainqueur du tour de France s’emporte – vidéo
Tags:
marine, flotte, navires, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook