Défense
URL courte
617415
S'abonner

Dans le cadre d’un contrat conclu l’année dernière, la Serbie a reçu ce samedi 22 février deux des six véhicules antiaériens Pantsir-S1 achetés à la Russie, rapportent les médias serbes.

La première livraison des complexes Pantsir-S1 russes a été effectuée ce samedi 22 février à l’aéroport Milenko Pavlovic de Belgrade, a annoncé le ministre serbe de la Défense, Aleksandar Vulin.

«Avec l'acquisition de cette arme défensive, la seule arme de ce type dans la région, la Serbie continue de renforcer son pouvoir de défense et d'augmenter son potentiel de dissuasion. Cela renforce encore notre capacité à rester militairement neutres, ce qui est un engagement de sécurité fondamental du commandant suprême de l'armée, Aleksandar Vucic, ainsi que de notre gouvernement et de notre Parlement», a souligné le ministre.

Conclu l’année dernière, le contrat prévoit la livraison de six complexes dont deux ont été acheminés ce samedi 22 février par avion à travers l’espace aérien de la Bulgarie, indiquent les médias serbes qui précisent que des militaires serbes ont déjà reçu une formation afin de manier cette arme.

Les accords définitifs concernant la livraisons de ces dispositifs ont été conclus le 17 février, lors de pourparlers entre Aleksandar Vulin et son homologue russe à Belgrade.

Caractéristiques des Pantsir-S1

Le système Pantsir-S1 (code Otan: SA-22 Greyhound) est destiné à protéger les sites civils et militaires. Il est doté de deux canons bitubes de 30 mm capables de tirer 5.000 projectiles par minute et de 12 missiles d’une portée de 20 km. Il possède également des radars de détection et de suivi des cibles. Le système peut effectuer un tir de précision en mouvement.

Lire aussi:

Des dizaines de malfrats agressent une famille en Loire-Atlantique puis les suivent à l’hôpital
«Sale juif, sale race»: il est pris à partie dans un immeuble parisien, sa Rolex est volée
«Comportement de racailles»: deux maîtres-nageurs agressés et jetés dans une piscine de Melun
Tags:
Russie, Pantsir-S1, Serbie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook