Défense
URL courte
11176
S'abonner

Des spécialistes en sécurité informatique ont acheté sur eBay pour 90 euros seulement un ordinateur portable qui avait été utilisé par des militaires allemands et contenait des instructions classifiés sur le maniement d’un système de défense antiaérien toujours en service dans la Bundeswehr, écrit le Spiegel.

Plusieurs documents classifiés de la Bundeswehr (Défense fédérale) ont été récemment découverts par des chercheurs allemands en sécurité dans un ordinateur portable acheté 90 euros sur eBay, rapporte le Spiegel.

Parmi les documents destinés «à un usage interne» figurent entre autres une notice expliquant comment manier, et le cas échéant détruire, un système sol-air allemand. LeFlaSys Ozelot est toujours utilisé par l’armée allemande pour contrer les menaces aériennes, protéger les centres de commandement et les troupes en mouvement.

«Le portable que nous avons acquis contient des informations techniques détaillées sur le système LeFlaSys, y compris des instructions étape par étape concernant son fonctionnement et sa maintenance. Ce sont des instruction sur la façon d'utiliser le système d'acquisition cible, la plateforme d'armes et, bien sûr, des instructions sur la façon de détruire tout le système pour empêcher son utilisation par les forces ennemies», raconte à Deutsche Welle Tim Berghoff, expert de la société G Data.

Selon lui, il s’agit d’un portable créé au début des années 2000 et conçu pour une utilisation de terrain. Son système d’exploitation Windows n’était pas protégé par un mot de passe. En revanche, pour accéder au programme qui contenait les documents classifiés, il en fallait un… très facile à deviner. L’ordinateur a été mis en vente par une entreprise de recyclage située à Bingen am Rhein.

Réaction de la Bundeswehr

Dans un commentaire accordé au Spiegel, premier média à rapporter l’histoire, le ministère allemand de la Défense a accusé l’entreprise de recyclage de ne pas avoir effacé des données.

«Les anciens ordinateurs utilisés pour LeFlaSys ont tous été mis hors service et ont été envoyés pour recyclage avec l'ordre d'effacer ou de rendre inutilisables les supports de stockage existants», a déclaré une porte-parole au magazine.

Évoquant une erreur commise lors du processus de recyclage de l'ordinateur, la porte-parole a souligné que les informations récupérées ne pouvaient nuire à la sécurité du pays et ne livraient pas aux ennemis potentiels des informations sensibles.

Lire aussi:

Rivotril: «euthanasie hors-cadre» ou «ne pas laisser souffrir quelqu’un pleinement conscient»?
Macron préparerait déjà l’après-confinement, avec de grandes annonces en juillet
Trump réagit à l’envoi de matériel médical par la France à l’Iran
Tags:
Bundeswehr (armée allemande), laptop, Allemagne, eBay
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook