Défense
URL courte
Par
31064
S'abonner

Dans l’oblast d’Orenbourg, dans le sud de la partie européenne de la Russie, une unité des forces armées russes a été équipée d’un planeur hypersonique Avangard. Le ministère de la Défense a publié le 15 décembre la vidéo du chargement d’un missile balistique intercontinental monté sur ce planeur dans un silo.

Le ministère russe de la Défense a publié mardi 15 décembre sur sa page YouTube la vidéo du chargement dans un silo d’un missile balistique intercontinental UR-100N UTTH monté sur un planeur hypersonique Avangard. L’opération a lieu dans le cadre du réarmement de la division de missiles d’Orenbourg.

«Le missile balistique intercontinental le plus moderne est installé dans un silo à l’aide d’une unité spéciale de transport et de chargement. Les opérations technologiques les plus complexes durent plusieurs heures», commente le ministère.

Le planeur hypersonique Avangard complétera efficacement les systèmes d’armes des forces des fusées stratégiques, élargira les capacités de combat et créera les conditions pour le développement de nouveaux types d’équipements de combat pour des missiles stratégiques modernes et prometteurs.

Système «invulnérable»

En mars 2018, Vladimir Poutine avait déclaré que la Russie avait créé un planeur hypersonique capable de vols intercontinentaux dans les couches denses de l’atmosphère, à plus de Mach 20.

La Russie est ainsi le premier pays à avoir officiellement annoncé posséder une arme hypersonique. Selon Moscou, le système Avangard est absolument invulnérable à tous les moyens antimissiles et antiaériens qui existent à ce jour.

En novembre dernier, le système en question a été présenté à des inspecteurs américains.

Lire aussi:

L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
La Russie réagit à son exclusion du groupe d’experts sur le projet lunaire américain
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
Tags:
missiles, Orenbourg, Avangard (bloc hypersonique), Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook