Défense
URL courte
Par
28684
S'abonner

Après de récentes manœuvres de l’US Navy, l'Otan a de nouveau envoyé deux chasseurs de mines appartenant aux marines espagnole et grecque en mer Noire. Les navires présents sont surveillés par les forces navales russes.

Les chasseurs de mines «Tajo» de la marine espagnole et «Evropi» de la marine grecque sont entrés ce jeudi 25 février en mer Noire, informe le centre de contrôle de la défense nationale russe.

Le centre ajoute que les forces et les dispositifs de la Flotte russe de la mer Noire «ont commencé à surveiller les actions des chasseurs de mines».

De récentes manœuvres de l’Otan

L’augmentation de la présence de l’Otan dans les eaux de la mer Noire a été expliquée par son secrétaire général Jens Stoltenberg fin décembre comme une réponse de l'Alliance au «renforcement de la puissance militaire russe».

Début février, la marine américaine avait annoncé le départ de ses navires de guerre Donald Cook et USS Porter des eaux de la mer Noire où, accompagnée de partenaires et d’alliés de l’Otan, elle avait mené des manœuvres militaires. Réalisée aux côtés de l’Ukraine, de la Moldavie, de la Géorgie et de la Turquie, l’opération militaire avait duré 17 jours.

Moscou réagit

La porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova avait dénoncé le 18 janvier de récentes manœuvres de l’US Navy en mer Noire, qualifiant ces exercices menés près des frontières du pays d’«antirusses» et «mena[çant] la paix et la stabilité».

Lire aussi:

«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
Tags:
OTAN, mer Noire, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook