Défense
URL courte
Par
5522622
S'abonner

Après avoir escorté trois avions français lundi et en avoir intercepté encore trois mardi, l'armée de l'air russe est intervenue pour le troisième jour consécutif, cette fois pour deux Mirage-2000 et un avion ravitailleur S-135 au-dessus de la mer Noire, a fait savoir la Défense du pays.

Un chasseur Su-27 de l’aviation russe a intercepté deux avions tactiques Mirage-2000 et un avion ravitailleur C-135 de l'Armée de l'air française au-dessus de la mer Noire, rapporte ce mercredi le Centre de gestion de la défense nationale de Russie.

«Le pilote du chasseur russe a identifié les cibles aériennes comme deux avions tactiques Mirage-2000 et un avion ravitailleur C-135 de l'Armée de l'air française, les a escortés au-dessus de la mer Noire», indique le message.

L’Armée française s'explique

L’état-major français a confirmé que les trois appareils français ont été escortés mardi et mercredi dans l'espace aérien international au-dessus de la mer Noire.

«Les avions français effectuaient une "mission de maintien de la capacité d'appréciation"», a déclaré l’armée à Reuters.

Les avions français survolaient les eaux neutres

Le centre a souligné que les aéronefs français s’approchaient des frontières russes, mais volaient au-dessus des eaux neutres de la mer Noire.

«La frontière de la Russie n'a pas été violée», précise-t-il, ajoutant que le Su-27 a été dépêché pour prévenir toute violation de la frontière et identifier les cibles aériennes.

L’armée russe a fait savoir que le vol a été effectué en stricte conformité avec les règles internationales d'utilisation de l'espace aérien.

Incidents de lundi et mardi

La veille, un Su-30 avait déjà intercepté deux avions de combat et un ravitailleur français au-dessus de la mer Noire.

Le 10 mai, deux chasseurs Su-27 avaient escorté deux Mirage-2000 et un KC-135 français au-dessus de la mer Noire, sans violation de la frontière russe, selon la Défense.

Mi-février, des Su-27 avaient intercepté un trio composé de deux Mirage-2000 et d’un ravitailleur KC-135 français au-dessus de la mer Noire.

La mer Noire, terrain d’exercice

Mi-avril, la marine russe a lancé des exercices navals d’inspection en mer Noire. Des manœuvres tenues alors que Washington avait annoncé un déploiement de ses navires dans cette zone sur fond de nouvelles tensions russo-américaines au sujet de l’Ukraine.

Toutefois, après un entretien téléphonique entre Joe Biden et Vladimir Poutine au cours duquel la situation en Ukraine a été abordée, le déploiement prévu de deux navires de guerre US en mer Noire a été annulé.

Lire aussi:

Genou à terre des joueurs de l’équipe de France: «Un signe de soumission idéologique»
Les États-Unis vont-ils utiliser la mer Noire comme prochaine zone de conflit contre la Russie?
Une sénatrice française appelle directement à l'ingérence en Algérie
Tags:
France, Russie, Su-27
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook