Ecoutez Radio Sputnik
    Corruption

    Le FMI dévoile le chiffre de la corruption à l'échelle mondiale

    © Photo. V.P.
    Economie
    URL courte
    5317
    S'abonner

    Le Fonds monétaire international (FMI) a présenté son rapport sur la corruption.

    D'après le rapport du Fonds monétaire international (FMI) rendu public mercredi, la corruption engloutirait annuellement entre 1,5 et 2 trillions de dollars, ce qui représente environ 2% de la richesse mondiale.

    "Alors que les coûts économiques directs de la corruption sont bien connus, ses coûts indirects peuvent s'avérer encore plus substantiels", a déclaré la directrice générale du FMI, Christine Lagarde.

    Elle a également ajouté que la corruption avait entre autres un effet corrosif sur la société, qu'elle sapait la confiance des gens envers le gouvernement et détruisait les normes éthiques des citoyens.

    Selon les estimations du FMI, la corruption affaiblit les capacités de l'Etat de générer des revenus et d'assumer ses fonctions essentielles. En outre, elle accroît les dépenses de l'Etat et porte un préjudice à la qualité des biens et des services payés à partir des fonds publics.

    A cause de la diminution des recettes publiques de l'Etat, les pays sont obligés de recourir plus souvent au financement provenant des Banques centrales, alimentant ainsi l'inflation.

    En outre, la corruption pourrait réduire l'accès aux marchés financiers ou augmenter les coûts des emprunts pour les Etats et les institutions étatiques.

    Afin de résoudre ce problème, le FMI propose de durcir les lois anticorruption ainsi que d'offrir plus de possibilités au business.

    Aujourd'hui, à Londres, se tient un grand sommet international anticorruption où le premier ministre anglais David Cameron devrait annoncer des mesures pour lutter contre l'afflux d'argent sale dans l'immobilier au Royaume-Uni.


    Lire aussi:

    Le FMI vérifiera les données sur le déficit budgétaire grec
    Quel est le point commun entre Lagarde, Poutine et Erdogan?
    Évasion fiscale: l'Europe reprend le flambeau
    Tags:
    recette, rapport, corruption, Fonds monétaire international (FMI), David Cameron, Christine Lagarde, Londres
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik